La vaccination provoque officiellement des troubles du cycle menstruel !

, par  DMigneau , popularité : 0%

La vaccination provoque officiellement des troubles du cycle menstruel !

Ce qui n’était que " complot " devient officiel.

Est-ce le début d’une série de révélations ?

Selon " tf1info.fr " :

Suite au lancement de la campagne de " vaccination " contre le " Covid-19 ", les témoignages de femmes pointant des retards ou des perturbations de leur cycle menstruel s’étaient multipliés.

https://www.tf1info.fr/sante/covid-19-la-vaccination-peut-provoquer-une-perturbation-du-cycle-menstruel-confirme-une-etude-2233919.html

" Plus d’un an après, une étude réalisée auprès de 20.000 femmes partout dans le monde a permis de confirmer que le vaccin modifiait la durée des règles. "

Cela ne serait cependant que " temporaire " et le cycle reprendrait sa durée habituelle peu après la vaccination.

Pour rappel, notre entretien immédiatement censuré sur le sujet est à nouveau disponible !

https://geopolitique-profonde.systeme.io/video-confidentielle-c9f93735

Un jour de cycle menstruel en moyenne en plus

Cette nouvelle étude publiée fin septembre dans le " British Medical Journal " a permis de confirmer les résultats obtenus lors de précédents travaux diffusés en janvier.

https://www.tf1info.fr/sante/covid-19-vaccination-le-cycle-menstruel-des-femmes-rallonge-de-presque-un-jour-par-le-vaccin-anti-covid-2206520.html

Ceux-ci avaient montré que la " vaccination " avait bien une influence sur un éventuel rallongement des règles chez les femmes.

Pour autant, l’étude n’avait été réalisée qu’auprès de femmes américaines, car à cette époque la " vaccination " n’était pas encore assez avancée ailleurs dans le monde, obligeant à élargir les travaux.

Les résultats de cette nouvelle enquête confirment ce que de nombreuses femmes avaient rapporté.

https://www.tf1info.fr/sante/covid-19-vaccin-pfizer-moderna-regles-des-troubles-cycles-menstruels-a-attribuer-a-la-vaccination-2192905.html

Dans l’ensemble, le groupe observé par les chercheurs a connu une augmentation moyenne d’un jour par rapport aux cycles précédents la vaccination. La durée d’allongement était cependant plus grande, d’environ trois jours en moyenne, lorsque les deux doses de " vaccin " étaient réalisées durant un seul cycle menstruel.

Mais si de tels changements se sont bien opérés, ils n’étaient que " temporaires ". Dès le cycle suivant, un retour à la " normale " était généralement observé.

« Cette étude met donc en évidence les conséquences du " vaccin " et la nécessité d’informer les personnes sur le point de se faire " vacciner " de tels risques, alors même que les laboratoires, au moment des lancements des campagnes, n’avaient donné aucune recommandation sur le sujet. »

Toutes les questions n’ont cependant pas encore été répondues.

Au-delà de la perturbation de la durée du cycle menstruel, certaines femmes se sont plaintes d’autres modifications, notamment au niveau du flux menstruel.

Par ailleurs, le lien concret entre l’injection et les irrégularités n’a toujours pas été expliqué.

https://geopolitique-profonde.com/

GÉOPOLITIQUE PROFONDE

AgoraVox.fr