Je veux plafonner les frais bancaires

, par  DMigneau , popularité : 0%

Je veux plafonner les frais bancaires

Le 28 novembre 2021, Jean-Luc Mélenchon était l’invité d’Amélie Carrouër pour " En toute franchise ".

Le candidat de « l’Union populaire » à l’élection présidentielle a expliqué que le mandat d’Emmanuel Macron avait donné raison à son programme, " L’Avenir en commun ", qui propose une « 6e République ».

Il a ainsi " pointé du doit " le fait que le mandat de Macron avait poussé au plus loin les outils de la " monarchie présidentielle ". Il a rappelé que son programme avait pour objectif " l’harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature " et qu’il voulait répondre à " l’urgence démocratique ", " sociale " et " écologique " qu’affronte notre pays.

Jean-Luc Mélenchon a ensuite parlé du problème que pose la militarisation de l’espace. Il a expliqué que s’il était possible de détruire des outils de la dissuasion nucléaire française depuis l’espace, alors ce dispositif devenait inopérant.

Il a appelé à se poser la question de l’avenir de cet arsenal, mais aussi à étudier la riposte spatiale que pourrait faire la France.

Interrogé sur le meeting de « l’Union populaire » qui aura lieu à Paris, Jean-Luc Mélenchon a expliqué que celui-ci permettrait de faire la riposte au meeting d’Éric Zemmour qui a lieu le même jour.

Revenant sur les dérapages récents du futur candidat « d’extrême droite » à Marseille, il a dénoncé quelqu’un qui n’a pas la carrure d’un président de la République et méprise la deuxième ville de France.

Le candidat de « l’Union populaire » à l’élection présidentielle a ensuite salué le fait que la parole des femmes se libère sur les violences sexistes.

Il a expliqué que c’était la seule manière de faire changer les choses et qu’il fallait qu’enfin la France prenne en charge correctement les plaintes des femmes victimes de violences.

Il a dit qu’il donnerait le milliard d’euro que réclament les associations pour lutter contre les violences faites aux femmes.

À propos de la Guadeloupe, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé la méthode brutale du gouvernement qui veut obtenir la vaccination des « soignants » par la contrainte. Il a rappelé que la mobilisation des Guadeloupéens, notamment sur les questions sociales, durent depuis des mois, et que seule la lutte permettait d’obtenir des résultats face aux " macronistes ".

Le candidat de « l’Union populaire » à l’élection présidentielle était aussi interrogé sur la situation à Calais. Il a expliqué que le rôle de la France n’était pas de faire " garde-frontière " du « Royaume-Uni ». Il a dit qu’il fallait traiter le sujet avec humanité et mettre en place un " corridor humanitaire " pour permettre aux migrants qui le souhaitent de rejoindre l’Angleterre.

Jean-Luc Mélenchon a également défendu deux mesures de son programme permettant d’améliorer le « pouvoir d’achat » des Français. D’une part le " 100 % Sécu " avec l’intégration des mutuelles dans la « Sécurité sociale » ; d’autre part, le plafonnement des frais bancaires.

Voici donc la vidéo de cet interview sur " LCI " à partager et à déguster sans modération :

https://www.youtube.com/watch?v=YRFUymOXUlQ

Source : You Tube

Offert par le Jdj