Emmanuel Macron en visite dans une école à Melun …ce que la presse nous a caché !

, par  DMigneau , popularité : 0%

Emmanuel Macron en visite dans une école à Melun …ce que la presse nous a caché !

Emmanuel Macron voulait marquer les esprits en ce jour de rentrée scolaire pour les plus petits, la scène se passe à Melun, il est 11H15 ce lundi 26 avril 2021, une date que le président n’est pas près d’oublier …

Le professeur de « CM2 », François L, demande au président s’il veut bien l’aider à diriger la classe le temps de sa visite, l’idée est de recueillir les témoignages des enfants à propos du mot " tragédie ", l’ambiance " Covid " avec plus de 100 000 morts au compteur présidentiel s’y prête … tragiquement !

Macron s’adresse aux élèves et leur demande ce qu’est une tragédie, il leur demande aussi de donner un exemple.

Le plus hardi des élèves, un certain Nicolas, se lève et explique que " si mon meilleur ami se tue sur la route avec ses parents à cause d’un automobiliste alcoolisé, c’est une tragédie  ».

« Non, dit Macron, c’est un accident  ».

Une petite fille, Marine, lève la main : « Si un avion transportant 180 passagers s’écrase en plein milieu de l’océan et que tout le monde est tué, c’est une tragédie ! »

« Non, Marine, non, c’est ce qu’on appelle une grande perte  » explique sobrement le président assis à califourchon sur le pupitre du professeur qui semble quelque peu gêné.

Un silence embarrassant s’installe, les enfants ne savent plus quoi dire … Jean-Michel Blanquer a le cuir non chevelu plus luisant que jamais, il essuie ses lunettes

« N’y a-t-il personne, ici, qui puisse me donner un bon exemple de tragédie, un petit effort d’imagination, les enfants, je suis sûr que vous avez des exemples  », encourage Macron avec un sourire qui ne correspond pas à l’ambiance …

Rachid prend la parole « Et si l’avion présidentiel qui vous transporte pour assister aux funérailles d’Idriss Déby est atteint par un tir de missile sol-air au-dessus de la Libye et que votre avion est complètement désintégré, c’est une tragédie  ».

« Parfait, c’est exactement le sens du mot " tragédie ", Rachid  » s’enthousiasme Emmanuel Macron, ravi de cet exemple incontestable, « Il n’y aurait pas pire tragédie, en effet ».

« Et tu peux nous dire pourquoi c’est une tragédie, Rachid  » demande Macron.

« Ben oui, m’sieur, c’est forcément une tragédie puisque ce ne serait pas une grande perte et ce ne serait pas un accident non plus  ».

Vous, je ne sais pas, mais moi, ces petits, je les adore !

Bruno PAINVIN

MediaPart.fr