Courriel d’un citoyen " ordinaire " à la caste ordurière de l’UE

, par  DMigneau , popularité : 0%

Courriel d’un citoyen " ordinaire " à la caste ordurière de l’UE

Madame Von der Leyen,

Simple citoyen, je sais que mon avis vous importe peu... et qu’il ne pèse rien dans vos décisions, mais je vous l’adresse quand même, pour que vous sachiez à quel point les citoyens des différents pays européens sont amers de constater avec quelle désinvolture leur destin est hypothéqué par les mesures que vous et vos collègues décidez d’appliquer du haut de votre " Tour d’ivoire ".

C’est donc après beaucoup d’hésitation et de retenue, que finalement avec colère et amertume je vous écris à propos de la guerre menée contre la Russie par l’ensemble des forces occidentales (États-Unis - « Union Européenne » & leurs habituels alliés dociles et soumis).

Quantité de sujets et de dossiers traités par la technocratie européenne de Bruxelles ont eu l’art d’irriter les citoyens des différents pays européens ces dernières années, le summum ayant été la manière dont la " crise sanitaire du C-19 " a été gérée et qui relève d’une véritable imposture...

Mais, sur ce point, les citoyens attendent les enquêtes en cours, lancées par l’un de vos compatriotes assurément plus probe que vous, l’avocat Reiner Fuellmich, dans l’espoir qu’un tribunal du type " Nuremberg " voie le jour bientôt afin qu’y soient jugés tous ceux qui auront une responsabilité dans ce dossier et probablement que vous n’y échapperez pas.

Pour ce qui est de la guerre contre la Russie, dans la majorité des pays, les citoyens ne sont pas dupes et savent que l’OTAN - cette " machine de guerre " responsable de millions de morts à travers ses interventions tout autour de la planète - n’a eu comme seul objectif que se rapprocher sans cesse des frontières russes, profitant des années de faiblesse de ce grand pays.

Les citoyens européens savent aussi que les " accords de Minsk " dont l’Allemagne et la France devaient assurer l’application n’ont jamais été votre priorité quand, dans le même temps, ces pays - et d’autres - finançaient, armaient et formaient l’armée du gouvernement ukrainien dont plusieurs cellules à tendance nazie venaient compléter les rangs.

Je lis et j’entends autour de moi de plus en plus de compatriotes européens dire haut et fort leur honte d’appartenir désormais à cette « Union Européenne » à laquelle ils n’adhèrent plus... et cela est lié directement aux décisions politiques que vous et vos pairs - Charles Michel et Josep Borrell - avez pris dans cette guerre insensée que vous poursuivez contre la Russie... parce qu’à la différence de vous, les citoyens européens vivent déjà les conséquences de vos mesures absurdes dans leur quotidien... après celles désastreuses de la crise C-19 !... et n’ont pas oublié les multiples mensonges qui ont illustré la politique américaine dans les dossiers de l’Irak, Syrie, Yémen, et j’en passe...

Contrairement à ce que vous pourriez croire, non Madame, les citoyens européens ne vous suivent pas dans cette politique dont la plupart des analystes sérieux disent qu’elle est suicidaire pour « l’Union Européenne » :

- le prix des énergies explose, ainsi que les produits courants,

- les industries souffrent et beaucoup déposent déjà le bilan,

- le chômage (réel et non trafiqué !) augmente, et suite à votre aveuglement à suivre la politique des États-Unis comme des petits chiens, l’euro s’affaiblit chaque jour... tout cela étant le reflet de vos décisions funestes.

Et hélas, plutôt que de vous rendre compte de vos erreurs, vous semblez persister, pensant que l’intelligence s’inscrit dans l’aveuglement, signe d’une incompétence qui vous caractérise, assurément.

L’avenir est bien sombre pour « l’Union Européenne » dont votre technocratie a choisi l’épreuve de force contre une Russie qui a pourtant clairement indiqué ses " lignes rouges " que n’importe quel individu sain de corps et d’esprit peut aisément comprendre...

Mais vous vous êtes alignée sur l’Empire étasunien, au risque d’un suicide collectif européen...

Cette position " jusqu’au-boutiste " est absurde et plutôt que penser être le signe d’une force, elle signe votre incapacité à revoir votre analyse et reconnaître que, mal conseillée " sans doute ", vous vous êtes trompée...

Les États-Unis sont loin et 6 000 km d’océan les séparent du terrain de confrontation ; la Russie est assurée sur le plan militaire et peut compter sur la Chine (et l’Iran) comme alliée - sans compter d’autres pays qui pour le moment observent mais n’hésiteront pas, le moment venu à prendre position en sa faveur - et « l’Europe » est donc prise en otage par les décisions imbéciles prises par vos services...

Nous sommes donc les principales victimes de l’OTAN avec un gouvernement ukrainien et son président fantoche comme prétexte face à une crise majeure - sinon fatale - qui nous attend.

Bravo Madame !... votre nom et ceux de vos collègues s’inscriront en rouge dans l’Histoire, et si vous pensez du haut de vos tribunes être représentants d’une « Union Européenne » forte, vous ne vous rendez même plus compte dans votre bulle d’eurocrates nantis et coupés des réalités que les populations vous rejettent vous et tout ce que vous représentez !

Dans l’espoir ténu que certains autour de vous parviendront à vous faire revenir à quelque raison, je ne peux que vous adresser toute l’amertume et presque le dégoût d’appartenir à l’un des pays fondateurs de ce désormais sinistre projet européen.

Daniel VANHOVE

07.05.22

[courriel envoyé aux services de Mme. Von der Leyen,
présidente de la « Commission européenne »]

Le Grand Soir.fr