Yves Cochet - Fou ou visionnaire ?

, par  DMigneau , popularité : 0%

Yves Cochet - Fou ou visionnaire ?

Yves Cochet est un « collapsologue » persuadé que l’effondrement systémique et mondial et imminent et inexorable.

Le chaos total devrait se produire entre 2020 et 2040. Et nous y passerons tous, même Macron et Rockefeller. Sauf lui et " ... peut-être 50 personnes, 5 000, 2 millions… Ça dépendra de la géographie. "

Dire qu’on accuse une jeune autiste de " catastrophisme ", alors que Greta Thunberg espère encore sauver l’humanité sur son bateau à voile. Tandis que l’ancien ministre de l’Environnement de Jospin donne surtout l’impression de vouloir " sauver sa peau " dans sa belle maison au bord de l’eau en Bretagne.

Ce qui dans le fond est humain.

https://youtu.be/pRJAtj1Yz7k

Pour Yves Cochet le doute n’est plus permis...

« Il est trop tard pour éviter cet effondrement, hélas dramatique en termes de disparition des populations humaines. On a connu des grands drames avec les deux guerres mondiales du XXe siècle, mais là, ça sera pire. Bien sûr, nous essayons d’informer : conférences, livres, interviews… Le fait que ni les politiques, ni les économistes, ni la population n’y croient vraiment, ce n’est pas par manque d’informations. Le phénomène est tellement important qu’il est irreprésentable, inimaginable. Personne ne peut y croire. »

Mais lui, le « visionnaire », y croit " dur comme fer " à la fin de l’humanité, qui arrivera bien un jour. D’ailleurs, c’est écrit dans le rapport du GIEC et dans de nombreux articles scientifiques ainsi que dans le rapport de l’IPBES (" Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques ").

Donc, c’est forcément une preuve et la « vérité révélée » ; d’après Cochet, nous serions tous foutus et même " cuits ". En plus, nous savons même qu’il nous reste peu de temps à vivre, démonstration faite par les canicules de cet été, mais aussi la terrible tornade dans le Grand Est et à la frontière luxembourgeoise.

Mais, contrairement à Gérard Palaprat, pour " La Fin Du Monde ", Yves Cochet n’a pas pris sa valise avec une simple chemise pour aller là-haut sur la montagne. Non, avec sa fille ils ont acheté une maison dans un coin tranquille à la campagne avec tout ce qu’il faut pour survivre le moment fatidique venu.

Bien sûr, ce n’est pas possible pour tout le monde d’acheter une habitation comme celle-là, il faut des sous pour se la payer. Yves Cochet le sait très bien, mais " là, ça va toucher tout le monde... " : le riche comme le pauvre.

Et Yves Cochet de plaindre les Parisiens... " « ... Prenons un exemple concret. Je pense qu’en 2035-2040, des villes comme Paris seront inhabitables. »

Pire encore, les internautes n’existeront plus d’après Cochet... " il n’y aura pas d’internet, d’électricité, d’eau potable… Ça change la vie. Il n’y aura pas un État dans le monde qui sera debout. Ni les États-Unis, ni " l’Union européenne "… Pas un État n’aura les moyens de contrôler les armes, de levers des impôts, de faire respecter la loi "

Fou ou « visionnaire » ou un peu les deux ?

Ou encore et toujours ce besoin des « écolos » de faire peur pour faire bouger les politiques et la société ?

En fait, Yves Cochet ne pense pas " qu’à lui-même "...

« Le scénario grave est inévitable mais on peut plus ou moins réduire les conséquences humaines. L’ONU pense qu’on sera 10 milliards sur terre en 2050. Je pense qu’on sera, peut-être, 2 à 3 milliards. Mais si j’arrive, grâce à mon action, mes propos, à sauver quelques vies…

Par exemple, en proposant aux personnes de faire des Colibris, des " bio-régions résilientes " – c’est-à-dire des organisations très locales qui tiennent sur la démocratie, le " féminisme ", la " permaculture ", les " énergies renouvelables " – eh bien, oui, il pourrait y avoir quelques havres de paix. »

Yves Cochet serait-il finalement le complice de Greta Thunberg ?

Ah, ces « écologistes »...

https://www.courrierdelouest.fr/actualite/mauges-yves-cochet-la-fin-du-monde-c-est-demain-matin-09-08-2019-409792

gruni

AgoraVox