Venezuela : Rapport des accompagnant électoraux internationaux accrédités auprès du CNE

, par  DMigneau , popularité : 69%

Venezuela : Rapport des accompagnant électoraux internationaux accrédités auprès du CNE

Nous, venus de différents pays de l’Amérique Latine et des Caraïbes, des États Unis et de l’Europe, « Accompagnants électoraux internationaux » pour les élections municipales pour le mandat 2017-2021 dans tous les états du Venezuela et pour l’élection du Gouverneur de l’État de Zulia, manifestons ce qui suit :

Le Conseil national électoral, en application du Décret de l’Assemblée nationale constituante publié au Journal Officiel N° 41.265 du 26 octobre 2017 portant Convocation et programmation des élections municipales et du Gouverneur de l’état de Zulia en décembre 2017, a garanti les aspects constitutionnels, légaux, techniques et d’organisation qui ont permis la transparence et la fiabilité du processus et une large participation des forces politiques et du peuple vénézuélien.

Le processus électoral a été ouvert à la participation de toutes les forces politiques.

Les forces politiques ont inscrit à cette occasion 1 568 candidats. Ils ont accrédité des témoins, mené leur campagne électorale et voté en toute normalité, jouissant de toutes des garanties inscrites dans la Constitution et les lois.

Ont été habilités 19 740 914 électeurs et électrices, 32 775 bureaux de vote et 14 384 centres électoraux.

Le Conseil national électoral a bénéficié de l’important soutien de la Force armée nationale bolivarienne, qui a mis en œuvre le « Plan République » pour garantir le libre exercice du vote.

Il est important de souligner que 100 % des votes au Venezuela se font par vote électronique, avec un système d’authentification intégré, qui est un instrument biométrique d’authentification de l’électeur par lequel celui-ci peut certifier son identité sur la machine électorale avec le numéro de la Carte nationale d’identité et l’empreinte digitale, système indivisible de la machine électorale elle-même.

Le lien inséparable entre l’identité de l’électeur et son droit au suffrage fait partie de façon indivisible du système de votation et constitue la base fondamentale de la fiabilité et de la transparence du système électoral vénézuélien.

L’utilisation de l’empreinte digitale garantit que chaque citoyen ne peut émettre qu’un vote, ce qui rend superflu l’usage de l’encre indélébile.

Nous avons pu constater la valeur et l’importance des audits qui font partie du chronogramme du processus électoral par lesquels le Conseil national électoral, avec d’autres acteurs politiques, a vérifié la base de données des électeurs, le " software " et le " hardware " des équipements électoraux, le fonctionnement des réseaux de transmission, le scrutin et le comptage des votes.

Les audits permettent de répondre aux questions que se posent les organisations à but politique, l’électorat et la société en général, sur :

- La composition et le fonctionnement des équipements : machines électorales, capteurs d’empreintes digitales, infrastructure.

- Le respect et le registre fidèle de la volonté de l’électeur.

- Le respect du secret du vote.

- L’existence d’électeurs non validés

- Le pourcentage d’échantillons aléatoires sélectionnés à la demande des audits

- La possibilité d’altération du contenu des boîtes dans lesquelles sont gardés les bordereaux justificatifs d’avoir voté et du programme des machines électorales.

- La communication entre les machines électorales et l’envoi de données ou des résultats par le réseau de transmission.

- Le scrutin et le comptage des votes.

- Le résultat de tous les audits effectués sont transmis en temps réel au site internet du CNE.

- Les actes peuvent également y être consultés.

- Les résultats de tous les audits effectués confirment la fiabilité absolue et la transparence du système électoral vénézuélien.

- Le vote s’est effectué dans une totale normalité, selon les normes légales, techniques et logistiques.

- La participation du peuple vénézuélien a été large et ordonnée, comme expression de l’exercice de la souveraineté populaire.

- La majorité des bureaux de vote ont ouvert à l’heure fixée.

- Le matériel électoral a été livré à temps, complet et en bon état.

- Les bureaux de vote ont été constitués conformément à la loi.

- Dans de nombreux bureaux de vote certains membres n’ont pas été présents et ont dû être remplacés par des membres suppléants ou par des témoins afin que tous les bureaux fonctionnent.

- Des pannes des capteurs d’empreintes digitales sont survenues dans quelques bureaux de vote, mais elles ont été résolues conformément aux normes du CNE.

- Les témoins des différentes forces politiques ont été présents et, de l’avis tant des représentants du parti de gouvernement que de ceux des partis d’opposition, ils ont pu accomplir leur tâche sans aucun empêchement et ont déclaré que le processus s’est développé tout à fait normalement.

- Le caractère secret du vote a été garanti.

- Les membres des bureaux de vote ont montré avoir la formation nécessaire pour accomplir leur tâche conformément à la loi, de façon qualifiée et efficace.

- Les électeurs ont été dûment informés par les membres des bureaux de vote et ont exercé leur droit au vote avec rapidité et sans difficulté, comme ils l’ont manifesté.

- Si bien certains bureaux de vote ne facilitaient pas complètement l’accès de personnes handicapées ou du « troisième âge », il y a toujours eu des personnes pour les aider à exercer leur droit de vote.

Nous n’avons observé aucune sorte de prosélytisme politique dans les bureaux de vote.

Nous avons constaté la présence des Forces armées dans tous les bureaux de vote dans le but de garantir la sécurité et l’ordre du processus électoral, ainsi que pour aider les électeurs qui en avaient besoin, sans aucune attitude d’intimidation.

Par ces élections le peuple vénézuélien a montré une fois de plus sa forte détermination à continuer sur la voie de la paix et de la démocratie comme seul chemin pour atteindre les objectifs supérieurs de la Nation Vénézuélienne.

Les aspects techniques et logistiques des élections au Venezuela, avec un haut degré de qualité, d’efficacité, de sécurité et de transparence, et avec un Pouvoir électoral autonome exerçant ses compétences en coopération avec les autres instances du Pouvoir public, font de ce Pouvoir électoral un des meilleurs au monde.

Le fait qu’au Venezuela se soient tenues 23 élections pendant les 18 dernières années est une preuve sans équivoque de la vocation démocratique de l’État et du Peuple vénézuélien.

Nous appelons les peuples, les Gouvernements et la Communauté internationale à respecter la volonté souveraine du peuple vénézuélien, manifestée dans ces élections, où ont été élus les Maires de 335 municipalités de la République bolivarienne du Venezuela et le Gouverneur de l’état de Zulia.

Caracas, Venezuela, le 11 décembre 2017.

Le Grand Soir