Un syndicat de police reconnaît et accuse le gouvernement d’avoir ordonné la répression envers les " Gilets Jaunes "

, par  DMigneau , popularité : 0%

Un syndicat de police reconnaît et accuse le gouvernement d’avoir ordonné la répression envers les " Gilets Jaunes "

« Pendant que nos collègues vont passer au trapèze, les donneurs d’ordres - eux - ne sont toujours pas inquiétés par la justice et coulent des jours heureux sous les ors des palais de la République. »

Le syndicat “ France police, policiers en colère ” reconnaît et accuse le gouvernement d’avoir ordonné la répression envers les " Gilets Jaunes ".

Le pouvoir est obligé de " lâcher du lest ", il y a beaucoup de plaintes déposées contre des policiers qui seront jugés pour avoir réprimé les " Gilets Jaunes " violemment, alors que dans la plupart des cas les gens manifestaient paisiblement.

Eh OUI, les policiers ont été des exécutants, obéissant aux ordres donnés par leur hiérarchie, qui ont conduit à des centaines de mutilations.

Les policiers sont néanmoins co-responsables des mutilations, blessures diverses sur des centaines de personnes dont eux et leurs proches vont souffrir toute une vie !

Le « Syndicat de policiers en colère » dénonce, avec raison, leurs donneurs d’ordre - le gouvernement Macron - car ils ont reçu l’ordre de réprimer le mouvement des " Gilets Jaunes " très durement.

La violence policière a été exclusivement réservée aux manifestants pacifiques et pas aux " black blocs " ! Des vidéos montrent des " black blocs " - ou assimilés - se préparant, mettant des masques, des tenues noires, à la vue de policiers qui n’interviennent pas !!!

Citation du site web du « Syndicat des policiers en colère ».

« Pendant que nos collègues vont " passer au trapèze ", les donneurs d’ordres - eux - ne sont toujours pas inquiétés par la justice et coulent des jours heureux sous les ors des palais de la République. »

«  Macron, Philippe, Castaner et Nunez sont les cerveaux et les donneurs d’ordres de la terrible répression mise en place dès le 17 novembre pour écraser le mouvement des " Gilets Jaunes " et éviter ainsi d’apporter une réponse politique à la crise.  »

source :

https://france-police.org/2019/05/31/en-remerciements-davoir-sauve-la-macronie-des-policiers-seront-juges-pour-avoir-reprime-les-gilets-jaunes/

Le syndicat de police confirme ce que nous, les " Gilets Jaunes ", ceux du terrain, savons depuis le début.

Les innombrables " dérapages policiers " ne sont pas dus au hasard mais ils sont la conséquence d’une volonté de répression politique ordonnée.

On vient de recenser à ce jour au moins 23 personnes éborgnées, selon la source suivante :

https://www.lepoint.fr/societe/gilets-jaunes-et-violences-policieres-la-vie-d-apres-des-eborgnes-04

" La nuit, c’est des insomnies, des cauchemars. C’est l’horreur au quotidien pour essayer de se démerder comme on peut avec une main. Pour l’instant, c’est l’enfer total ", a témoigné Sébastien Maillet, qui a eu la main arrachée le 9 février 2019 à Paris , lors du 13ème samedi de manifestation des " Gilets Jaunes ".

" La monophtalmie complique toute votre vie. Les choses vous demandent beaucoup de temps et il y a un impact psychologique sur votre entourage et vos proches ", a expliqué Patrice Philippe, ex-chauffeur routier de 50 ans blessé à l’œil par un tir de LBD le 8 décembre 2018.

" De nombreuses personnes ici présentes ont des plaques en titane et des vis dans le visage ", a ajouté Robin Pagès.

https://www.bfmtv.com/societe/des-gilets-jaunes-lancent-un-collectif-de-manifestants-blesses-1682312.html

Personnellement, je félicite ce « Syndicat des policiers en colère », qui n’est d’ailleurs jamais cité dans les " grands médias ", pour sa franchise.

Il faut savoir que l’ordre « d’écraser le mouvement des " Gilets Jaunes ", de casser des " gilets jaunes " » a réveillé la conscience d’un bon nombre de policiers quand on leur a ordonné d’agir avec une telle violence contre une partie de la population civile.

En termes de violence le mouvement de " Gilets Jaunes " dépasse largement mai 1968 !

Police : «  31 suicides depuis janvier 2019

Trente et un policiers se sont donné la mort depuis le début de l’année, ce qui fait craindre une " année noire " comme en 1996, quand 70 suicides avaient été recensés . »

A la violence policière s’ajoute la répression judiciaire, elle aussi ordonnée par le gouvernement Macron.

Le 22 novembre 2018, une circulaire a été adressée par Mme La Ministre de la Justice, Nicole BELLOUBET, au procureur de la République prônant une sévérité extrême dans le traitement des affaires des " Gilets Jaunes ".

Une copie de cette circulaire été adressée aux Tribunaux des Grandes Instances qui sont censés être indépendants !

Signataire : La garde des sceaux, ministre de la justice, Nicole BELLOUBET

Voici la circulaire :

http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&retourAccueil=1&r=44133

https://www.youtube.com/watch?v=j67RzBH-cnE&t=27m05s

Cravachés par Nicole Belloubet en personne (!) se déplaçant au Tribunal de Paris un dimanche et par les interventions permanentes de la place Vendôme voire de Matignon – y compris des instructions individuelles pourtant interdites par la loi -, les « Parquets » déchaînés basculent avec zèle dans la sanction de masse, font procéder à des arrestations souvent préventives, par milliers, défèrent également par milliers des gens devant les tribunaux, à l’aide de procédures d’urgence dans lesquelles, par des réquisitoires violents, ils demandent des peines folles.

Et, de façon stupéfiante, la magistrature du siège a accepté de rentrer dans cette logique et distribue en cadence des peines ahurissantes.

Depuis le début du mouvement, plus de 5 000 arrestations, 1 000 condamnations, 350 personnes incarcérées sur la base d’incriminations parfois farfelues. Et avec des interprétations de la loi répressive souvent audacieuses, pour ne pas dire plus.

Désolé, mais ceci n’est pas de la justice, c’est de l’abattage.

https://www.causeur.fr/gilets-jaunes-justice-police-juges-ordre-158226

Alors que les syndicats de police " Alliance ", " Unité SGP Police FO " et " Unsa-police " appelaient à toujours plus de répression, " France Police – Policiers en colère " a été le seul syndicat de police à dénoncer la stratégie du maintien de l’ordre, pressentant le risque juridique pour nos collègues.

https://france-police.org/2019/05/31/en-remerciements-davoir-sauve-la-macronie-des-policiers-seront-juges-pour-avoir-reprime-les-gilets-jaunes/

Je tiens ici à rappeler que c’est le « Syndicat de policiers en colère » qui s’est investi pour porter à la connaissance du grand public les véritables chiffres du nombre des manifestants, un chiffre qui varie avec un facteur correctionnel et multiplicateur de 4 à 6 fois.

Et oui le gouvernement n’est pas " seulement " donneur d’ordre responsable des mutilations d’un grand nombre de manifestants mais ce gouvernement ne se gêne pas non plus pour mentir en alimentant avec des faux chiffres les médias, bien loin de la réalité.

C’est ainsi que le gouvernement Macron avait réussi à manipuler une grande partie de l’opinion publique avec la complicité des médias dominants.

https://www.youtube.com/watch?v=Y_9pD_PBfsE&t=55m50s

" Gilets Jaunes " : un syndicat de police dénonce les ordres reçus et les méthodes de comptage des manifestants

Dans deux publications distinctes, le syndicat « France Police, Policiers en Colère » a fait parler de lui. Son secrétaire national a d’abord affirmé, en interview, que s’il y avait des tirs tendus de LBD dans la police, les ordres venaient « de plus haut ».

Ensuite, le syndicat a aussi accusé le ministère de l’Intérieur de minorer les chiffres de la mobilisation.

http://www.entreprise.news/gilets-jaunes-un-syndicat-de-police-denonce-les-ordres-recus-et-les-methodes-de-comptage-des-manifestations/

« Aujourd’hui, le régime politique est sauvé. " La Macronie " n’a plus besoin de ses larbins pour se protéger du peuple en colère. On peut donc livrer en pâture aux chiens quelques soldats pour faire oublier ce qui s’est passé et pourquoi ça s’est passé. »

« Le syndicat " France Police – Policiers en colère " a été souvent critiqué en interne pour ses positions durant la crise des " Gilets Jaunes ". Les faits aujourd’hui nous donnent malheureusement raison. Pour avoir appliqué les ordres, nos collègues vont se faire lyncher, non pas sur l’autel de la raison d’Etat, mais bien immolés sur le bûcher des intérêts politiques particuliers de quelques-uns. »

https://france-police.org/2019/05/31/en-remerciements-davoir-sauve-la-macronie-des-policiers-seront-juges-pour-avoir-reprime-les-gilets-jaunes/

Eh OUI, la police avait manqué l’occasion de désobéir aux ordres de leur hiérarchie et de suivre l’appel des " Gilets Jaunes " à rejoindre leur mouvement, rejoindre le peuple français. Il faut dire que certains ont eu recours à « l’arrêt maladie » … leur statut les obligeant à obéir aux ordres !!!

N’oublions pas, les policiers sont aussi des citoyens, des pères de famille pour une bonne partie d’entre eux, bref des gens comme nous mais ayant la contrainte d’obéir aux ordres de leur hiérarchie.

Les responsables du gouvernement Macron, Macron inclus, doivent être traduits devant la « Cour Pénale Internationale » (CPI)

Voici quelques pétitions à signer :

https://www.mesopinions.com/petition/politique/castaner-macron-doivent-repondre-leurs-actes/61215

https://www.change.org/p/j-accuse-macron-et-castaner-de-crimes-contre-l-humanit%C3%A9

https://www.change.org/p/cour-p%C3%A9nale-internationale-macron-et-castaner-doivent-%C3%AAtre-traduit-en-justice

Voici un article qui m’a sauté aux yeux suite à divers appels de traduire Castaner et Macron devant la CPI pour « Crime contre l’humanité ».

Citation du journal " Libération " :

" Dans un moment de recrudescence de l’antisémitisme, les dérapages sémantiques, qui mettent sur le même plan Shoah et violences des forces de l’ordre, participent de l’antisémitisme ambiant et ne résolvent pas l’usage disproportionné de la force par la police. "

source : journal " Libération "

Tout de suite, la presse " pro-sioniste " s’indigne " en crachant son venin " pour venir en aide à son chouchou Macron, que les médias ont promu, comme jamais aucun candidat ne l’avait été auparavant, à la dernière élection présidentielle.

Cette presse qui s’emploie pour réserver le terme « crime contre l’humanité » aux victimes de la Shoah, comme si c’était le seul crime contre l’humanité et qui n’évoque pas, comme par hasard, des « crimes contre l’humanité » plus récents comme celui du Rwanda !

Guerre en Rwanda

On peut se poser la question de savoir si ce genre d’amalgames faits par ces journaux aux jugements très partiaux alimenteraient, voire même créeraient l’antisémitisme...

On dirait que le journal « Libération » ne connaît pas la définition du terme " crime contre l’humanité ", terme qui n’a pas l’exclusivité réservée à la Shoah !

Voici pour rappel comment les crimes contre l’humanité sont définis :

Art. 7 " Crimes contre l’humanité "

Le « Statut de Rome » définit les crimes internationaux sur lesquels la Cour a un pouvoir juridictionnel dont les crimes de génocide, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité ainsi que les crimes d’agression, s’ils sont commis sur le territoire d’un État partie ou par l’un de ses ressortissants.

Aux fins du présent « Statut », on entend par " crime contre l’humanité " l’un quelconque des actes ci-après lorsqu’il est commis dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique lancée contre toute population civile et en connaissance de cette attaque :

e ) Emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ;

h) Persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d’ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste au sens du paragraphe 3, ou en fonction d’autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international, en corrélation avec tout acte visé dans le présent paragraphe ou tout crime relevant de la compétence de la Cour ;

k) Autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale.

Et OUI, cela me fait penser aussi aux tentatives des médias dominants, comme " BFM TV ", d’assimiler le mouvement des " Gilets Jaunes " à l’antisémitisme pour noircir ce mouvement aux regards des téléspectateurs au lieu de parler, de soutenir les revendications sociales, l’exigence d’un pouvoir d’achat correct, des salaires permettant de vivre dignement et surtout de taxer les ultra-riches, lutter contre la fraude fiscale, faire participer les riches à l’effort général pour que l’Etat puisse fonctionner correctement dans l’intérêt général, dans l’intérêt de tout le monde.

L’Etat français, le gouvernement Macron s’est transformé en serviteur VIP pour servir exclusivement les intérêts des riches et des « ultra-riches » et affichant ouvertement et de manière décomplexée leur mépris pour les revendications du peuple !

Le gouvernement Macron est un gouvernement au service du capital financier !
.
La grande majorité des richesses du monde ont été accaparées par plus de 2 200 milliardaires ... sans parler des 38 millions de millionnaires (en dollars US) en 2014, ce nombre pourrait monter à 53 millions de millionnaires en 2019 dont 1,7 million en France.

C’est ainsi que les Etats, les populations (travailleurs et classe moyenne) s’appauvrissent au fil du temps, perdent d’année en année de plus en plus de « pouvoir d’achat » pendant que les « ultra-privilégiés » amassent des fortunes spoliées aux travailleurs et à la classe moyenne !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Millionnaire

1,7 million de millionnaires en France, une bonne partie de l’électorat d’Emmanuel Macron !!!

" Oxfam " : 26 milliardaires ont autant d’argent que la moitié de l’humanité

https://www.bfmtv.com/economie/oxfam-26-milliardaires-ont-autant-d-argent-que-la-moitie-de-l-humanite-1616528.html

Comme dit Pierre-Yves Rougeyron, le mouvement des " Gilets Jaunes " doit devenir un mouvement de résistance longue !

https://www.youtube.com/watch?v=Y_9pD_PBfsE&t=9m40s

Je pense que les " Gilets Jaunes " vont continuer à occuper les routes et ronds-points de France et l’avocat François Boulo nous fait des propositions intéressantes pour envisager la suite de notre mouvement de longue durée.

https://www.youtube.com/watch?v=NnlN9b0Vogo&t=2m13s

Je regrette que les " Gilets Jaunes " du canapé n’aient pas su saisir l’occasion de voter massivement contre Macron.

Pire encore : 98 % des électeurs ont voté pour des partis politiques " Pro-UE ".

Le « grand changement » n’est donc pas pour demain !

La situation des travailleurs va donc empirer de mois en mois, de jour en jour…

Pour en revenir aux élections européennes, je signale un fait que les médias ont tu : dans de nombreux bureaux de vote, il manquait des bulletins (notamment les bulletins de l’UPR, comme par hasard) ...

Une amie s’est vu répondre par le président du bureau de vote qu’elle n’avait qu’à rentrer chez elle pour imprimer le bulletin avec son imprimante et revenir le glisser dans l’enveloppe et dans l’urne...

Elle n’avait matériellement pas les moyens de le faire. Il est inadmissible qu’une personne désirant voter n’ait pu le faire à cause de problèmes matériels... alors qu’on nous rebat les oreilles de “ la France est en démocratie ”, etc.

Il faut savoir aussi que ces parlementaires européens (qui touchent des salaires énormes et dont certains font la queue au " bureau des présences " pour être enregistrés comme " présents " afin de toucher la prime, avant de partir…) n’ont aucun pouvoir décisionnel.

C’est la « Commission européenne » qui prend toutes les décisions et les impose aux gouvernements au moyen des GOPE (" Grandes Orientations Politiques et Economiques ")...

Quelle indépendance et souveraineté pour les pays de l’U.E. !

Quelle démocratie !

Il existe deux types de personnes en Europe : Celles qui aiment « l’Union Européenne » et celles qui la connaissent.

Ps. : Un grand MERCI à mon copain Gérard, pour son aide à la rédaction de cet article.

eau-du-robinet

AgoraVox