Un kamikaze taliban se fait exploser devant un hôpital au Pakistan : plus de 70 morts

, par  DMigneau , popularité : 64%

Un kamikaze taliban se fait exploser devant un hôpital au Pakistan : plus de 70 morts

Plus de quatre mois après un attentat similaire dans un parc de Lahore - qui avait fait 75 victimes - les talibans de Jamaat-ul-Ahar ont cette fois-ci visé un hôpital.

Des personnes portent une victime de l’attentat ce 8 août. - Arshad Butt/AP/SIPA

Horreur au Pakistan. Plus de 70 personnes ont été tuées et 112 ont été blessées ce 8 août devant un hôpital de Quetta, la capitale de la province du Balouchistan au Pakistan. Un kamikaze taliban s’est fait exploser alors qu’environ 200 personnes était rassemblées devant les urgences de cet hôpital. S’ils étaient si nombreux, c’est que le bâtonnier de la province avait été assassiné quelques heures plus tôt et amené là.

Avec un tel bilan, il s’agit du deuxième attentat le plus meurtrier au Pakistan cette année. Fin mars, un kamikaze avait tué 75 personnes dans un parc lors du week-end de Pâques à Lahore. L’attentat avait été revendiqué par Jamaat-ul-Ahar. C’est la même faction du mouvement taliban pakistanais qui a revendiqué l’assassinat et l’attaque - coordonnés - de ce 8 août à Quetta.

Comme le précise " Libération ", Jamaat ul-Ahrar est un des groupes islamistes les plus violents et sectaires du pays. Il cible tout particulièrement les chrétiens. Avant l’hôpital de Quetta et avant le parc de Lahore, le groupe avait - un an plus tôt, toujours à Lahore - visé deux églises et tué quinze personnes.

A Quetta, précise toujours " Libé ", les attentats visent surtout la minorité chiite. En 2012, une bombe déposée dans un marché avait ainsi fait 89 morts. Dans son message de revendication ce 8 août, il promet d’autres attentats " jusqu’à l’imposition d’un système islamique au Pakistan ".

Magazine Marianne