" Tartuffe " (Scène IV) revisité avec " Gilet Jaune ", Macron et Castaner

, par  DMigneau , popularité : 0%

" Tartuffe " (Scène IV) revisité avec " Gilet Jaune ", Macron et Castaner

MACRON : Tout s’est-il, ces deux jours, passé de bonne sorte ? Qu’est-ce qu’on fait céans ? Comme est-ce qu’on s’y porte ?

" GILET JAUNE " : La France eut avant-hier la fièvre jusqu’au soir, avec un mal de tête étrange à concevoir.

MACRON : Et Castaner ?

" GILET JAUNE " : Castaner ? Il se porte à merveille.
Gros et gras, le teint frais, et la bouche vermeille.

MACRON : Le pauvre homme !

" GILET JAUNE " : Le soir, elle eut un grand dégoût,
Et ne put au souper toucher à rien du tout,
Tant sa douleur de tête étoit encor cruelle !

MACRON : Et Castaner ?

" GILET JAUNE " : Il festoya dans une discothèque.

MACRON : Le pauvre homme !

" GILET JAUNE " : La nuit se passa toute entière
Sans qu’elle pût fermer un moment la paupière ;
Des douleurs l’empêchoient de pouvoir sommeiller,
Et jusqu’au jour près d’elle, il nous fallut veiller.

MACRON : Et Castaner ?

" GILET JAUNE " : Pressé du sommeil de l’ivresse,
Il passa dans sa chambre avec une diablesse,
Et dans son lit bien chaud il se mirent tout soudain,
Où sans trouble il en sortit le lendemain.

MACRON : Le pauvre homme !

" GILET JAUNE " : A la fin, par Edouard Philippe conseillée,
La France se résolut à souffrir la saignée,
Un grand abattement suivit tout aussitôt.

MACRON : Et Castaner ?

" GILET JAUNE " : Il reprit courage comme il faut,
Et contre tous les maux, fortifiant son âme,
Pour réparer le sang qu’avoit perdu la France,
But à son déjeuner quatre shots de vodka.

MACRON : Le pauvre homme !

" GILET JAUNE " : Je vais à la France annoncer, par avance,
La part que vous prenez à sa convalescence.

Théophraste R.,

(un peu aidé par Molière).

Le Grand Soir