Salut à toi, Rico

, par  DMigneau , popularité : 63%

Salut à toi, Rico

Mon premier billet de blog... et c’est une rubrique nécrologique. Amateurs de ska, bluebeat, reggae, un monument de la musique jamaïcaine nous a quittés. Un monument discret, mais un monument tout de même, un témoin et un acteur de l’évolution de la musique de cette île, Rico Rodriguez.

Né à La Havane le 17 octobre 1934, Emmanuel Rodriguez émigre, tout jeune, à la Jamaïque avec toute sa famille. Il grandira à Kingston où il fréquente l’Alpha Boys School, une école qui avait son propre orchestre depuis 1892, d’où sont sortis nombre de musiciens de renom de la Jamaïque et où il est de tradition que les élèves plus âgés enseignent aux plus jeunes.

C’est ainsi qu’il apprend le trombone avec un condisciple de deux ans plus vieux, une légende du ska, de la musique jamaïcaine et du jazz, Don Drummond. Converti au rastafarisme dans les années cinquante, Emmanuel " Rico " Rodriguez, aussi connu sous le nom de " Reco " ou " Don Reco ", émigre en Angleterre, à Londres, en 1961. Il se produit avec de nombreux artistes et groupes de reggae ou avec son propre groupe, participe à des festivals de ska… Il enregistre son premier album, le superbe " Man from Wareika ", en 1976, " Midnight in Ethiopia ", le second, jamais édité l’année suivante et, bien plus tard, " Blow your horn " et " Brixton Cat ".

Rico a été décoré du MBE (member of the Order of the British Empire) à Buckingham Palace en 2007.

Il est mort le 4 septembre à Londres.

Kenan Malik lui rend un hommage plus complet.

Son album " Man from Wareika ", l’intégrale.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=v7yQ_kb2E34

Zap Pow

MediaPart