Remaniement : l’Élysée annonce la démission du gouvernement d’Édouard Philippe

, par  DMigneau , popularité : 0%

Remaniement : l’Élysée annonce la démission du gouvernement d’Édouard Philippe

Édouard Philippe a occupé le poste de " Premier ministre " depuis 2017 et le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. - Ludovic MARIN / POOL / AFP

L’Élysée a annoncé vendredi 3 juillet la démission d’Édouard Philippe du gouvernement. Un nouveau Premier ministre sera nommé dans la journée, a précisé la présidence.

Fin du suspense. L’Élysée a annoncé vendredi 3 juillet la démission d’Édouard Philippe de son poste de « Premier ministre », après plusieurs semaines de spéculation autour d’un remaniement attendu du gouvernement.

Le chef de la majorité " a remis ce jour la démission du gouvernement au Président de la République, qui l’a acceptée. Il assure, avec les membres du gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau gouvernement ", indique un court communiqué de la présidence relayé par l’AFP.

" Un nouveau Premier ministre sera nommé dans les prochaines heures ", a précisé l’Élysée vendredi matin.

Édouard Philippe occupait Matignon depuis 2017 et le début du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Le « Premier ministre » était très exposé depuis quelques mois : après avoir défendu le projet de réforme des retraites à partir de fin 2019 face à la contestation des syndicats, il est devenu le visage de la gestion de la crise sanitaire pendant le confinement dû au " Covid-19 ", à travers ses prises de parole annonçant les principales mesures du gouvernement.

De quoi lui permettre de surpasser Emmanuel Macron dans de récents sondages sur la popularité du couple « exécutif ».

Retour probable au Havre

Il s’était également impliqué dans la campagne des élections municipales au Havre, ville qu’il a dirigée de 2010 à 2017 sous la bannière de la droite (UMP puis LR) et où il a remporté une large majorité des suffrages lors du second tour du 28 juin.

Il devrait d’ailleurs rejoindre sa ville à sa sortie de « l’exécutif » : " [les Havrais] savent (...) que ma plus grande ambition est de redevenir maire aussi vite que possible, c’est-à-dire dès que la mission confiée par le président de la République s’achèvera ", avait-il déclaré lors d’une interview au média " 76actu " le 25 juin.

Emmanuel Macron avait été interrogé sur l’avenir de son « Premier ministre » jeudi 2 juillet dans une interview auprès de plusieurs journaux régionaux.

" Il conduit des réformes importantes et nous avons une relation de confiance qui est d’un certain point de vue unique à l’échelle de la Cinquième République ", avait alors vanté le président, sans répondre sur le maintien - ou non - d’Édouard Philippe.

" J’aurais à faire des choix pour conduire le nouveau chemin. (...) Derrière, il y aura une nouvelle équipe ", avait seulement indiqué le chef de l’État.

Magazine " Marianne "