« Plus faibles, plus petites et moins intelligentes »

, par  DMigneau , popularité : 100%

« Plus faibles, plus petites et moins intelligentes »

Un député européen polonais a provoqué un tollé quand il a déclaré à la tribune du parlement que les femmes devraient gagner moins d’argent que les hommes, parce qu’elles sont « plus faibles », « plus petites » et « moins intelligentes ».

NB : Le choix de l’illustration est un trait d’humour… du second degré...

L’eurodéputé polonais Janusz Korwin-Mikke, connu pour ses provocations et ses opinions d’extrême-droite, s’exprimait devant un Parlement européen clairsemé dans le cadre d’un débat sur les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes.

Il a commencé par expliquer qu’aucune femme n’était classée dans le top 800 des « olympiades de physique » en Pologne. Puis il a déclaré qu’il n’y avait pas de femmes parmi les 100 meilleurs joueurs d’échecs : " Il est évident que les femmes doivent gagner moins que les hommes parce qu’elles sont plus faibles, elles sont plus petites, elles sont moins intelligentes. Elles doivent gagner moins, c’est tout ", a-t-il ajouté..

La députée " socialiste " espagnol Iratxe Garcia Perez a réagi vigoureusement : « D’après ce que vous dites et votre théorie, je n’aurais pas le droit d’être ici en tant que députée. Je sais que vous êtes très contrarié et très préoccupé par le fait que nous, les femmes, pouvons représenter les citoyens sur un pied d’égalité avec vous. Mais je pense justement que je dois défendre les femmes européennes contre des hommes comme Vous. "

M. Korwin-Mikke avait dit un jour au journal « The Observer » que les comportements des femmes étaient influencés par les hommes avec lesquels elles couchent, parce que « le sperme pénètre le tissu ».

Il a déjà été condamné à une amende pour avoir utilisé un langage raciste lors d’un débat.

" Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a lancé une enquête qui pourrait conduire à des sanctions contre le député européen polonais Janusz Korwin-Mikke pour des remarques sexistes faites lors de la séance plénière de mercredi soir ", a déclaré un porte-parole du Parlement européen. " Les peines varient d’une réprimande à une suspension temporaire. "

Le député travailliste de Londres, Seb Dance, connu pour avoir brandi dans cette assemblée, le mois dernier, un panneau accusant Nigel Farage d’être un menteur, a déclaré à « The Independent » : « Les principes de la liberté d’expression et du privilège parlementaire sont importants, mais également le respect du droit de tous à être traités équitablement. M. Korwin-Mikke a dégradé l’image de ses collègues féminines en raison de leur sexe et, ce faisant, il les a non seulement humiliées, mais il s’est discrédité. Il a franchi une ligne et perdu toute crédibilité sur quoi que ce soit. Trop souvent, les nationalistes et les extrémistes utilisent la liberté d’expression pour vomir leur haine et leur bile. Ils doivent assumer cette attitude et il doit y avoir des conséquences. S’il a transgressé une règle, il doit être puni en conséquence. Sinon, c’est au président de se prononcer : il devrait y avoir un accord pour l’exclure ».

Jeussey de Sourcesûre

AgoraVox