Paraguay : le parlement saccagé par des opposants

, par  DMigneau , popularité : 69%

Paraguay : le parlement saccagé par des opposants

Soirée de violences à Asuncion, la capitale du Paraguay. Vendredi en fin de journée, une majorité de 25 sénateurs sur 45 ont approuvé un projet d’amendement de la Constitution qui devrait permettre au président conservateur Horacio Cartes, au pouvoir depuis 2013, et à l’ex-président Fernando Lugo (2008-2012), un ancien évêque, de briguer un nouveau mandat.

Une réforme vivement critiquée par l’opposition attachée au mandat unique prévu actuellement par la Constitution de ce pays qui a souffert d’une longue dictature sous le général Alfredo Stroessner (1954-1989).

© Fournis par BFMNews

Dans la soirée, des heurts ont opposé des centaines de manifestants, scandant " Plus jamais la dictature ! " à la police. Les opposants ont ensuite fait irruption dans le Congrès après avoir cassé des portes, des palissades et des baies vitrées. Ils ont saccagé les bureaux des sénateurs favorables à l’amendement avant de provoquer des incendies.

Des heurts avec la police ont fait une trentaine de blessés. Parmi eux, figurent trois parlementaires, selon les pompiers et un sénateur de l’opposition, ainsi que des manifestants et des policiers.

Me.R. avec AFP