OMS - Nous devons nous " préparer au pire "

, par  DMigneau , popularité : 0%

OMS - Nous devons nous " préparer au pire "

lindépendant.fr

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de " l’Organisation mondiale de la santé " (OMS), prévient qu’il est urgent de se préparer au pire, c’est-à-dire à d’autres pandémies peut-être encore plus dangereuses que le " Covid19 ".

Rien de très étonnant dans cette déclaration anxiogène qui résonne comme un avertissement, voire une incitation à " prévenir, détecter et atténuer les urgences de toutes sortes, qu’il s’agisse d’épidémies naturelles ou d’événements volontaires ".

Toujours d’après le directeur de l’OMS, " le monde reste dangereusement mal préparé face à une pandémie mondiale ".

La suite de son discours contient une bonne dose d’utopie, même s’il n’est pas interdit de rêver à une " approche de la santé qui réunit tous les gouvernements, toute la société ".

Par contre, sa conclusion semble une évidence vérifiée : " Si nous ne nous préparons pas, nous nous préparons à échouer. "

Et aussi à fabriquer d’autres " vaccins " dans l’urgence. Si au moins le " coronavirus " pouvait servir de leçon avant la prochaine pandémie qui viendra demain ou dans 100 ans. Les " élites " de ce monde feraient bien de méditer sur le bon sens de cette locution latine " si vis pacem para bellum " (" Si tu veux la paix, prépare la guerre "). Non, pas la guerre nucléaire, peut-être une « bactériologique » cachée dans les réfrigérateurs de quelques États.

Mais, plus sûrement se préparer pour gagner la guerre contre les virus étrangers que les frontières n’arrêteront pas plus que les clandestins. Car, il ne sera pas suffisant d’établir un plan " blanc " ou " rouge " spécial pandémie pour vaincre l’ennemi invisible. Il nous faudra aussi de nombreux " soldats soignants " armés avec du matériel moderne et des médicaments fabriqués en France ou en Europe, pas en Chine.

Donc, l’OMS nous promet des pandémies à répétition, le GIEC l’enfer ou au moins le purgatoire du " changement climatique ", les djihadistes veulent nous convertir à " la charia ". Mais où va ce monde devenu fou ?

Un auteur de science-fiction pourrait nous imaginer en train de déjeuner avec des baguettes dans un deux pièces sous la surveillance de caméras dans un " immeuble-bunker géant ", sous la protection de drones militaires. Heureusement, nous n’en sommes encore pas là.

Pour l’instant, nous savons déjà que 2020 a été l’année la plus chaude enregistrée en France, selon " Météo-France ".

" Jamais, depuis le début des relevés, en 1900, la température moyenne sur l’ensemble du pays n’avait atteint un tel niveau : 14 °C. Le précédent record (13,9 °C) ne date que de 2018 ".

Les " terriens " sont les seuls responsables du réchauffement climatique, qui d’autres ?

Nous qui mangerions trop de viandes, nous qui roulerions trop en voiture diesel plutôt que de faire du vélo, nous qui ferions trop de gosses, nous qui irions trop souvent en vacances au bout du monde en avion, etc.

Même la pandémie qui ne cesse de faire de vagues serait de notre faute. Car, nous ne respecterions pas assez les confinements ni même le port du masque. Certains inconscients osent même faire la fête en cachette... et se font dénoncer par un voisin " très citoyen ".

En plus, nous abuserions des dérogations pour sortir un chien devenu subitement incontinent qui sait par cœur où habite la petite amie de son maître.

Enfin bref, nous serions d’incorrigibles réfractaires à nos devoirs civiques.

Si les médias nous répètent tous les jours que les Coréens et les Allemands sont plus disciplinés que nous les Gaulois, c’est certainement vrai ! Mais plus personne n’entend le " bruit de fond " des médias accusés de désinformer avec l’aide des " stars " égocentriques de la médecine, invités quotidiennement sur les plateaux télé.

Ne parlons même plus des " décideurs politiques " considérés comme incompétents, dépassés par les événements et surtout menteurs invétérés récidivistes.

Heureusement que la " vérité vraie " éclate sur les forums, où des " docteurs x ", des " professeurs truc ", des " experts " auto-proclamés " machin-chose ", qui savent tout sur tout sont là pour nous éclairer à la bougie.

Sans oublier le " complotiste " au fond de la classe pour qui tout ce qui arrive s’explique facilement, nous serions les victimes d’un complot mondial !

Meilleurs voeux pour 2021, et surtout une bonne santé.

gruni

AgoraVox