Nous sommes empoisonnés

, par  DMigneau , popularité : 0%

Nous sommes empoisonnés

Nous sommes empoisonnés.

Nous sommes empoisonnés par un Président plus préoccupé de plonger notre pays dans la guerre plutôt que de jouer la carte de l’apaisement dans le conflit " russo-ukrainien " (1).

Nous sommes empoisonnés par un déficit et une dette publique record, par une précarité et par une misère grandissante, pendant que la caste dirigeante continue à s’en mettre plein les poches. Les grands patrons du " CAC 40 ", continuent de recevoir chaque année 200 milliards de cadeaux fiscaux.

Subventions publiques, " crédit d’impôts ", et " exonérations fiscales " (2).

Nous sommes empoisonnés par des politiciens corrompus qui ne démissionnent pas et qui ne seront probablement jamais jugés correctement. Qu’il s’agisse d’Alexis Kohler, « Secrétaire général » de « l’Élysée », mis en examen pour " prises illégales d’intérêts ", d’Eric Dupond-Moretti, « garde des Sceaux », accusé lui aussi de " prises illégales d’intérêts ", et d’Édouard Philippe bientôt convoqué le 24 octobre 2022 devant la « Cour de justice de la République », reste-t-il un politicien intègre dans notre pays ?

Nous sommes empoisonnés par des " écolos de pacotille ", les " Khmers Verts ", favorisant les éoliennes qui, non seulement produisent peu d’énergie, mais dont les pales, les montants et les batteries sont non recyclables.

Quand tous les parcs éoliens défigurant la France seront achevés, les éoliennes ne produiront que 13 % de nos besoins en électricité. Des milliards d’euros investis " pour rien ", mais pas perdus pour tout le monde.

Bienvenue dans le monde glauque de la cupidité. (3)

Nous sommes empoisonnés par des usines de méthanisation censées produire du gaz et de l’électricité. Sauf que la production de ce gaz à partir d’excréments d’animaux et de déchets végétaux rejette 90 % de déchets.

Ces déchets, appelés " Digestat " sont étalés dans les champs, détruisant les vers de terre indispensables à la survie des terres arables.

Pollution olfactive, sonore, des nappes phréatiques et j’en passe. Déjà, 1 075 " méthaniseurs " en France qui produisent, tenez vous bien, 0,6 % d’électricité et 0,5 % de gaz naturel.

On croit rêver. (4)

Nous sommes empoisonnés par des médias dominants aux ordres. Depuis plusieurs jours, la " météo de l’électricité " fait son apparition :

- Eco Watt " Rouge ", éteignez tout et mettez des cols roulés.

- Eco Watt " Orange ", alternez entre les pulls et les sous-pulls,

- Eco Watt " Vert ", consommez, mais avec modération.

Le compteur " Linky " va vous couper l’électricité à distance.

Souriez, vous allez geler. La centrale Fessenheim est fermée sous des prétextes fallacieux, car tout fonctionne à l’intérieur. Un pas de plus vers l’esclavage voulu par nos gouvernants.

Nous sommes empoisonnés tous les jours par de la nourriture chimique, où règne en maître les colorants, les sucres blancs, les huiles " bas de gamme ", les antibiotiques, les hormones, les pesticides et les fongicides.

Les grandes firmes " agro-alimentaires " ne cherchent qu’à engranger des bénéfices au détriment de votre santé et aussi de celle de vos animaux de compagnie.

Jetez un œil sur la composition des croquettes et des pâtées pour chiens et chats.

Édifiant. Un exemple : les chats sont des carnivores, mais leurs croquettes contiennent des légumes, des fibres et des sous-produits animaux tel que des cornes et des sabots qui ont été pulvérisés.

Nous sommes empoisonnés par une médecine allopathique corrompue dont une grande majorité de praticiens ont oublié le « Serment d’Hippocrate ».

Rappelez-vous : « Vous êtes malades ? Vous avez de la fièvre ? Restez chez vous. Prenez du " Doliprane " et si vous vous étouffez faites le 15  ».

En revanche, faites vous inoculer des liquides appelés frauduleusement " vaccins " toujours en essais cliniques " phase 3 ". (5)

Nous sommes empoisonnés par des poulets ukrainiens – hé oui, il ne manquait plus que ça – déferlants en France. Yuriy Kiousuk, un oligarque ukrainien, spécialiste de la " malbouffe ", exporte depuis 2022 ses poulets aux hormones vers « l’Union Européenne » et la France.

Au motif qu’il est Ukrainien – et qu’il faut soutenir l’Ukraine – la « Commission européenne » a décidé de laisser entrer sa production sans droits de douane ni vérification de la conformité de ses poulets avec les règlements phytosanitaires européens.

C’est bien connu, la grippe aviaire n’existe pas en Ukraine...

Allô, allô, les éleveurs français ? Il est temps de vous réveiller ! (6)

Nous sommes empoisonnés par une " justice " de plus en plus laxiste et aux ordres.

Article du média " 442 " : «  Olivier Bailly, ancien Premier vice-président du tribunal judiciaire de Dijon, juge des enfants de 2003 à 2008, avait proposé de violer sa fille de 12 ans sur des sites libertins entre octobre 2019 et juin 2020.

Condamné le 11 mars 2022 à deux ans de prison, dont un ferme, il a été radié de la magistrature le 28 juillet 2021, mais cette décision fait l’objet d’un recours devant le " Conseil d’État ".

Sa peine a été allégée en " appel ", le 29 septembre 2022. Le tribunal l’a reconnu coupable d’ " instigation à la corruption de mineur non suivie d’effet ", mais l’a relaxé pour les faits d’ " instigation à commettre un viol et une agression sexuelle sur mineur non suivie d’effet " ce qui ramène sa peine à deux ans avec " sursis ".

Les juges ont été cléments envers un des leurs, car l’article 227-2 du " Code pénal " prévoit que " Le fait de favoriser ou de tenter de favoriser la corruption d’un mineur est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. ». (7)

Nous sommes empoisonnés par d’innombrables " chefaillons " de la république. Vire, capitale de l’Andouille, mais au propre comme au figuré. Car, si vous vous étouffez, direction " les urgences " de son hôpital.

Et là, vous risquez en plus de mourir à cause du froid. En effet, il a été relevé 15° C dans une de ses chambres. La direction refuse d’allumer le chauffage depuis les déclarations fracassantes de la " clique gouvernementale " à propos du port des pulls " cols roulés ".

Dociles, cupides et stupides, tel est le credo d’un bon nombre de " petits chefs ", plus soucieux de la taille de leur compte en banque que du bien-être de leur prochain.

Que font les « soignants » et les " syndicats " de cet hôpital à part dénoncer les " mauvaises conditions de travail " ?

Rien. (8)

Nous sommes empoisonnés par une dictature " covidiste " toujours omniprésente. Un article récent paru dans " 20 minutes " en date du 21 septembre 2022 fait état qu’entre le 12 et le 18 septembre 2022, 1 132 300 tests " PCR " et " antigéniques " ont été validés, ce qui représente la bagatelle de 56 615 000 Euros engrangés dans les poches des fabricants de tests.

Trop fort !

Jean Lassalle, ancien député, dans une vidéo devenue " virale ", annonce la couleur : « Maintenant, tout est fait pour saboter et détruire tous les fondements de nos civilisations. Et puis ces vaccins, moi, je n’ai pas eu le " Covid ". J’ai eu le vaccin " Johnson " qui a failli me tuer, qui m’a déformé le cœur, j’ai eu 4 opérations depuis le 3 janvier de cette année. »

Cerise sur le gâteau, il déclare que le chef de l’État, les ministres et la majorité des parlementaires n’auraient pas été " vaccinés ".

Voir sa courte vidéo (9)

Nous sommes empoisonnés par des zones de " non-droit " dues au laxisme de la police, de la justice et du gouvernement.

D’après Alain Chouet (10), ancien chef du service de renseignement de crise à la DGSE, nous avons la bagatelle de 1 514 quartiers de " non-droit ", répartis sur 859 communes et regroupant 4 millions d’habitants.

Ces quartiers " s’autogèrent ". La police, les " forces de sécurité ", les secours, les services médicaux et sociaux n’y entrent jamais.

La France, État de droit ?

Vraiment ?

Nous sommes une minorité à dire " non ". Rejoignez la résistance et la " désobéissance civile ". À moins que votre credo ne soit de " mourir à petits feux ", atomisés et empoisonnés, vous avez le pouvoir de dire " non ".

Sortons de « l’Union Européenne », sortons du joug de Bruxelles inféodée aux USA, reprenons notre souveraineté et remettons de l’ordre dans notre pays.

Claude JANVIER

Écrivain, essayiste.

https://www.is-edition.com/

Le grand Soir.fr

Notes :

(1) : " Imposture et Trahison ". Jean-Michel Vernochet. Edition Dualpha

(2) " Le virus et le président ". Jean-Loup Izambert et Claude Janvier. IS Edition

(3) " Éoliennes. Un scandale d’État ". Alban d’Arguin. Collection Pourquoi ? Synthèse

(4) " Méthanisation. La nouvelle escroquerie écologiste ". Bernard Germain. Collection Pourquoi ? Synthèse

(5) https://www.is-edition.com/actualites/parution-de-covid-19-le-bilan-en...

(6) https://www.youtube.com/watch?v=UVdvV9ugKxI

(7) https://lemediaen442.fr/le-magistrat-qui-proposait-sur-internet-de-vio...

(8) https://www.ouest-france.fr/normandie/vire-normandie-14500/hopital-de-...

(9) https://ntdtv.fr/jean-lassalle-tout-est-fait-pour-detruire-notre-civilisation/

(10) " Sept pas vers l’enfer ", Flammarion, 2022.