Le sol transpire. Le Méthane envahit l’atmosphère !

, par  DMigneau , popularité : 64%

Le sol transpire. Le Méthane envahit l’atmosphère !

Dans une publication de la revue " Nature " ce mercredi 30 novembre 2016, 50 scientifiques décrivent 49 études empiriques sur l’émission de méthane par le sol. Elle confirme que partout les sols – et pas juste ceux de l’Arctique – rejettent plus de gaz à effet de serre.

Dans les nuages © POL

C’est un information qui devrait être à la " Une " de tous nos quotidiens et faire le début de toutes les messes télévisuelles, surtout celle des chaînes d’information continue.

On nous parle de la pollution à Paris et des 48 000 morts par an en France à cause de la pollution de l’air mais l’idée du risque de la destruction totale de la vie sur terre n’est pas une information.

Cela vaudrait la peine que " Médiapart ", par exemple, organise au plus vite un débat sur la sixième extinction et tous les indices qui depuis des décennies s’accumulent.

Évidemment, il ne faudrait inviter aucun homme politique à cette réunion indispensable et salutaire. Toutes les informations sur cette question viennent de journaux comme " le Guardian " ou, ici, comme le " Washignton post ".

Ce sont des infos qui s’appuient juste sur la lecture d’une revue scientifique " Nature ". Bref, rien de difficile. Merci à Jade Lindgaard ou Michel de Pracontal d’entendre mon xième appel.

Voilà un élément tout nouveau, tout chaud !

Je ne fais que recopier trois sources d’information - je ne suis ni scientifique, ni journaliste - comme documentariste, j’essaye juste de suivre un dossier que je suis depuis 1990. J’ai essayé depuis toutes ces années - en vain - de réaliser un documentaire sur le sujet...

Par mes discussions avec des producteurs et les différentes chaînes de télévision, j’ai - par exemple - ma part de responsabilité dans la naissance d’un film comme " Home ".

Mes échecs sont désastreux.

" Pourquoi vous racontez votre vie dans le dossier " m’a un jour demandé un célèbre Pape du documentaire : Pour dire que le dérèglement climatique est avéré depuis 1947 et que nous sommes sur une planète où l’on se fait traiter de fou quand on décrit les faits. Même si chacun croit que la question du dérèglement climatique est traitée par la COP (UN Climate Change Conference), tout le monde est dans le déni.

Les sols pratiquement partout dans le monde commence à « transpirer » du méthane à cause de la hausse des températures. Sans surprise, c’est dans les régions arctiques où les émissions de méthane à partir des plantes en décomposition prises dans le pergélisol sont les plus importantes.

Quelque 55 milliards de tonnes de carbone (l’équivalent de 200 milliards de Co2) seront rejetées dans l’atmosphère d’ici 35 ans par ce phénomène de feedback.

Or, l’émission de gaz à effet de serre par les sols n’est tenue en compte dans aucune prévision ou simulation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat des Nations Unies (GIEC), même les plus alarmistes, due à l’incertitude de ce phénomène mal compris jusqu’à maintenant.

pol

http://www.journaldemontreal.com/2016/12/01/la-bombe-methane-va-exploser-et-ca-ne-sera-pas-beau

https://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2016/11/30/the-ground-beneath-our-feet-is-poised-to-make-global-warming-much-worse-scientists-find/ ?
utm_campaign=buffer&utm_content=buffer4b22c&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_term=.4477208d25ad

( http://www.nature.com/nature/journal/v540/n7631/full/nature20150.html ),

Source : http://www.lacoccinelle.net/244039.html

MediaPart