La guerre contre les " Gilets Jaunes " s’amplifie

, par  DMigneau , popularité : 0%

La guerre contre les " Gilets Jaunes " s’amplifie

« Les gilets jaunes ne sont qu’une minorité des Français » pouvait-on lire ce dimanche dans la bande d’information sur la chaîne " C-NEWS ". La guerre des chiffres et des images déclarée par le gouvernement et les médias pour décrédibiliser le mouvement des " Gilets Jaunes " s’amplifie de semaine en semaines.

Le gouvernement alimente les médias volontairement plus que jamais par de faux chiffres concernant le nombre des manifestants.

Les " grands médias " répercutent et font tourner " en boucle " cette info avec une joie non dissimulée. Je peux témoigner qu’à Bordeaux, une énorme marée humaine " en jaune " a envahi les rues dans l’après-midi (plus de 10 000 personnes).

« 50 000 manifestants » auraient été présents dans toute la France, selon Christophe Castaner, le samedi 05/01/2019.

Or le syndicat de police " France Police-Policiers en colère " - lui - publie un tout autre chiffre, un chiffre que les médias n’évoquent même pas !

Les médias sont des propagandistes du gouvernement français.

« Estimation de la participation à l’acte 8 des " Gilets Jaunes " à 15h : plus de 300 000 manifestants à travers toute la France selon le syndicat " France Police – Policiers en colère ", cinquième force syndicale du ministère de l’Intérieur »

https://france-police.org/2019/01/05/estimation-de-la-participation-a-lacte-8-des-gilets-jaunes-a-15h-plus-de-300-000-manifestants-a-travers-toute-la-france-selon-le-syndicat-france-police-policiers-en-colere-cinquieme-force-syndi/

Ce dimanche sur " C-News ", vers environ 12H46, on pouvait lire sur la bande « Info Alerte » une phrase prononcée par Muriel Pénicaud :

« Le gouvernement est responsable devant le Parlement et pas devant 50 000 personnes. »

Cela équivaut à dire : « Circulez, il n’y a rien à voir !! »

Ignorant par la même que le combat des " Gilets Jaunes " est soutenu par au moins 60 % des Français.

Muriel Pénicaud, ministre du Travail

Dans cette phrase méprisante et arrogante de Murielle Pénicaud liée au faux chiffre avancé par le gouvernement et relié par tous les grands médias, on ne peut faire qu’un seul constat : L’oligarchie se trouve fortement menacée devant les revendications des " Gilets Jaunes ", toujours soutenus par plus de 60 % des Français, malgré toutes les manipulations malveillantes à répétition de la part des politiciens au pouvoir.

L’oligarchie tente, par tous les moyens, d’éteindre la flamme, les revendications liées à la souffrance sociale, l’exigence du rétablissement d’une vrai démocratie (horizontale et pas pyramidale), RIC et les innombrables autres revendications qui se sont accumulées durant ces dernières décennies.

https://youtu.be/BkB78BlXUuk

L’oligarchie a déclaré « la guerre des chiffres et des images » pour faire reculer le soutien de la population aux " Gilets Jaunes " … 80 % , 75 % , 55 %, …

On ne peut qu’être révolté devant toutes ces tentatives grossières de la part du pouvoir politique et des " grands médias " ayant tous pour objectif de manipuler l’opinion des citoyens, au bénéfice de 1 % de la population.

Tous les moyens sont bons pour " éteindre l’incendie " des revendications sociales et du " pouvoir d’achat ", sans y oublier le RIC.

Les " Gilets Jaunes " sont conscients de la sémantique utilisée par les hommes politiques et leurs vasseaux, les " grands médias ".

On veut nous faire croire que les " Gilets Jaunes " s’en prennent " à la République " et c’est là où cette stratégie fait des ravages parmi beaucoup de citoyens.

Demos = Le Peuple Kratos = Le Pouvoir

Non, le peuple a perdu le pouvoir. Le système dans lequel nous vivons n’est pas démocratique mais ploutocratique.

Ce sont « les banques », le « monde de la finance » qui ont pris le pouvoir, nous noyant dans le néo-libéralisme.

Ploutos = Richesse => Les riches Kratos = Le pouvoir

La classe politique fait preuve à la quasi-unanimité d’une arrogance et d’un mépris envers les Français qui sont révoltants...

Dans le même temps que les travailleurs et la classe " moyenne " ont dû " se serrer gravement la ceinture ", les ultra riches, les milliardaires, se frottent les mains car ils ont décuplé leur fortune déjà plus que colossale depuis 2008 !

La fraude bancaire et boursière ont été transformées en un " programme d’austérité " : Depuis la crise bancaire de 2008, laquelle s’est traduite par une politique d’austérité sans précédent et qui a pris pour cible les plus démunis, les travailleurs, et particulièrement la classe " moyenne ", un transfert des richesses s’est accéléré vers les grandes et très grandes fortunes.

Les citoyens de l’UE ont été spoliés par des hausses des impôts et des taxes, qui ont explosé depuis 2008, diminuant fortement leur « pouvoir d’achat ».

Nous, dont les pays font partie de l’U.E, avons été invités à payer les conséquences des vols commis par des fraudeurs bancaires et boursiers, notamment par " Goldman & Sachs ", avec une somme qui à dépassé largement les 2 000 milliards d’euros dans l’UE.

Les banques estiment qu’elles n’ont pas coûté un euro aux « finances publiques » lors de la crise financière de 2008.

Dix ans après, cet argument ne semble plus tenir et la facture totale des erreurs des banques s’annonce très lourde. Avant la crise, la croissance annuelle moyenne du PIB (produit intérieur brut) français en termes nominaux était de 3,89 %.

Après la crise, cette croissance est passée à 2,07 %.

C’est un recul de 47 % qui conduit à une perte cumulée de PIB de 1 541 milliards d’euros, selon Éric Dor.

http://www.cadtm.org/Crise-de-2008-la-vraie-facture-laissee-par-les-banques-a-la-France

A la « guerre des chiffres » s’ajoute la « guerre des images », exemple " C-NEWS " : Ce dimanche matin, " C-News " avait mis en avant de manière non objective et totalement disproportionnée les images liées aux dégradations commises par des casseurs.

J’ai pris une photo, copie d’écran télé, qui mérite une analyse plus approfondie :

En haut à droite sur la copie d’écran télévision, on voit Sophie Tissier, Coordinatrice du Groupe " Gilets Jaunes signataires " qui déclarent les manifs.

Elle défendait les intérêts des " Gilets Jaunes " sur la chaîne " C-News " et pendant qu’elle parlait ainsi que d’autres personnes intervenantes, les deux autres images (vidéos tournant " non stop " en boucle et montrant des dégradations, ceci pendant des heures…) passaient à l’écran...

Tout cela dans le but de faire un amalgame et de discréditer les porte-paroles des " Gilets Jaunes "...

Le message subliminal est très clair : « Il faut dénigrer et étouffer le mouvement des " Gilets Jaunes " ».

Un message subliminal est un stimulus incorporé dans un objet, conçu pour être perçu au-dessous du « niveau de conscience ». Des techniques subliminales ont été - et sont - de plus en plus utilisées dans la publicité ou la propagande.

Par cette manipulation des images, " C-NEWS " associe et rend pour responsables les " Gilets Jaunes " dans leur ensemble pour les excès commis par des casseurs et des provocateurs, dans l’opinion publique !

L’objectif est d’affaiblir le mouvement des " Gilets Jaunes " ! Or, les " grands médias " deviennent coresponsables en défendant la classe politique, déconnectée de la réalité, qui méprise à mort les " Gilets Jaunes " donc une grande partie des Français, les petits maires des communes rurales, les revendications sociales, etc.

N’oublions pas qu’on dénombre pour le moment 12 morts et des dizaines de personnes mutilées à vie.

Vous avez ici la preuve d’une manipulation de l’information de la part du média " C-NEWS " qui associe l’image d’une des porte-paroles des " Gilets Jaunes " durant cette matinée avec deux vidéos montrant en boucle des images des dégradations sans y oublier la bande annonce (en bas de l’image sur fond noir) qui diffusait des messages négatifs à l’égard des " Gilets Jaunes " !

Il est clair que les violences des casseurs ne sont pas cautionnées par une très grande majorité des " Gilets Jaunes ". Je me suis personnellement, à plusieurs reprises, opposé aux casseurs, avec un succès discutable, car mon action ne faisait que retarder les actions destructrices des gens masqués.

En discutant avec eux, on apprend qu’ils avancent l’argument que pendant les trois premières manifestations, Macron faisait " la sourde oreille ", ignorait les " Gilets Jaunes " et que c’est à la suite des casses et dégradations de " l’acte IV " que le gouvernement avait commencé à réagir

Un sujet qui revient fréquemment dans les médias " chiens de garde " du système : la casse des vitrines, les voitures abîmées, brûlées... pour en remettre une couche sur le dos des " Gilets Jaunes "...

Je pense que bien évidemment c’est dommage, mais quand on pousse un peuple à réagir violemment à force de faire " la sourde oreille " d’autant plus que la violence économique subie par le peuple est bien plus grave que quelques vitrines brisées ou voitures abîmées : des gens jetés à la rue dans des entreprises " qui marchent ", qui font des bénéfices, tout cela pour accroître les gains des actionnaires qui en sont gavés, des gens, poussés au suicide, car ils n’en peuvent plus de " se serrer la ceinture ", des paysans obligés de vendre leur ferme la mort dans l’âme...

Tout cela à cause de ce système mondialisé cautionné par Macron et " la Finance "... Si le pays sortait de l’U.E, retrouvait de vraies frontières, pour taxer les produits chinois et autres qui cassent nos entreprises qui ne peuvent lutter, si le CICE était attribué uniquement aux PME-PMI et pas aux " grosses boîtes " qui font d’énormes bénéfices... et la liste est longue...

Ce système est l’ennemi du peuple !

Un message important à faire passer aux " Gilets Jaunes " qui nous représentent à la télévision :

Je constate que les " Gilets Jaunes " qui nous représentent à la télé ne sont pas au courant des chiffres actuels en ce qui concerne le coût annuel de la fraude, de la « dette publique » ainsi que du chiffre de l’évasion fiscale !

Ces deux points répondent à la question : « Où chercher l’argent ? »

Or, les 10 milliards que Macron a promis aux " Gilets Jaunes ", il nous les met dans la poche gauche pour les reprendre ensuite dans la poche droite.

Le coût annuel de la « dette publique » : 315 milliards d’euros : le coût annuel réel de la « dette publique » en France. Bernard Gaud Président du MEDEF Rhône-Alpes

http://medef-aura.fr/315-milliards-deuros-le-cout-annuel-reel-de-la-dette-publique-en-france.html

Et voici le chiffre actuel de l’évasion fiscale :

Non, l’évasion fiscale n’est pas de 80 milliards d’euros / an mais bel et bien 100 milliards € / par an !

La fraude fiscale atteint 100 milliards d’euros par an, selon un rapport dévoilé jeudi 13 septembre 2018 par " Marianne " :

http://www.europe1.fr/economie/la-fraude-fiscale-atteint-100-milliards-deuros-par-an-selon-un-rapport-3755717

Selon cette étude réalisée tous les cinq ans, ce montant est supérieur de 20 milliards à celui relevé dans le dernier rapport en 2013.

Selon les auteurs du rapport, l’explication est à chercher notamment du côté du manque de personnels. " 3 100 emplois ont été supprimés dans les services de contrôle fiscal depuis 2010 ", dénonce Vincent Drezet, avant de rappeler : " Seule une véritable volonté politique en matière de lutte contre la fraude fiscale doit donc inverser cette logique qui affaiblit le contrôle fiscal ".

Ne vous laisser pas enfumer sur le débat de l’ISF de 5 milliards d’euros !

Il faut parler des 415 milliards € qui représentent le réel problème des fraudes principales !

Le mot de la fin : A la télé, ils ont encore dit ce matin que le mouvement des " Gilets Jaunes " s’affaiblit pour décourager les gens de venir participer à " l’acte IX " samedi prochain le 12 janvier 2019.

Comme chantent les " Gilets Jaunes " entre autres dans les rues : " Ne nous regardez pas rejoignez-nous ! "

On s’adresse à ceux qui sont solidaires avec les " Gilets Jaunes " et qui n’ont pas osé jusqu’ ici nous soutenir sur le terrain.

Il est important de montrer la toute-puissance du mouvement des " Gilets Jaunes " et de leur soutien.

Donc, Ne nous regardez pas rejoignez-nous !! On a besoin de votre soutien actif samedi prochain pour faire face au mépris de l’oligarchie financière et des politiciens qui prétendent nous gouverner, soi-disant " en démocratie " (aux dires des " chiens de garde " du système).

A lire aussi : " Où va l’argent de nos impôts ? "

https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/ou-va-l-argent-de-nos-impots-210368

et

" Comment le système politico-médiatique s’y prend-il pour décrédibiliser les Gilets Jaunes ? "

https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/ou-va-l-argent-de-nos-impots-210368

Ps. Date de transmission pour publication sur Agoravox : 06/01/2019

Cet article a été réalisé avec la participation d’un ami. Merci à Gérard pour des compléments d’informations ainsi que pour la correction orthographique.

eau-du-robinet

AgoraVox