" La démocratie à l’heure du soupçon "

, par  DMigneau , popularité : 6%

" La démocratie à l’heure du soupçon "

L’université 2017 d’Anticor, sur le thème « La démocratie à l’heure du soupçon », s’est tenue le 7 octobre dernier à l’EHESS à Paris. Les vidéos des interventions sont en fin d’article.

Anticor a tenu son Université annuelle, les 7 et 8 octobre 2017, à l’École des hautes études en sciences sociale (EHESS), à Paris.

La journée du 7 octobre, qui était ouverte au public, a attiré plus de 100 personnes.

09 h 30 : Mot de bienvenue de Jean-Yves Lucas et Alexandre Calvez, coréférents d’Anticor Paris

09 h 45 : Ouverture des travaux par Jean-Christophe Picard, président d’Anticor

10 h 00 – Table ronde sur le thème « Lanceurs d’alerte : toute vérité est-elle bonne à dire ? »,

animée par Camille Polloni, journaliste aux " Jours ", avec :

Juan Branco, chercheur en droit et philosophie à la " Max Planck Society ", auteur de " L’ordre et le monde "

Daniel Ibanez, animateur du " Salon des lanceurs d’alerte ", auteur de " Trafics en tous genres, le projet Lyon-Turin "

Éric Alt, vice-président d’Anticor

13 h 30 – Table ronde sur le thème « Fraude et évasion fiscale : un État au-dessus de tout soupçon ? »,

animée par Stéphanie Fontaine, journaliste d’investigation, avec :

Alexis Spire, directeur de recherche au CNRS, coauteur de " L’impunité fiscale : quand l’État brade sa souveraine "

Lison Rehbinder, chargée de plaidoyer Financement du développement au CCFD-Terre Solidaire et coordinatrice de la Plateforme " Paradis Fiscaux et Judiciaires "

Lionel Bretonnet, administrateur d’Anticor

16 h 00 – Table ronde sur le thème « Sortir de l’ère du soupçon ? »,

animée par Antoine Peillon, journaliste à " La Croix ", avec :

Paul Cassia, professeur de droit public

Frédéric Worms, professeur de philosophie et membre du Comité consultatif national d’éthique.

Pierre Lascoumes, sociologue et docteur en droit, directeur de recherche au Centre d’études européennes de l’institut d’études politiques de Paris

Jean-Christophe Picard, président d’Anticor

oO0Oo

La matinée du 8 octobre était réservée aux référents locaux d’Anticor :

09 h 30 – Mots d’accueil du président, Jean-Christophe Picard, et de la coordinatrice des groupes locaux, Édith Talarczyk

09 h 45 – Échange avec les référents locaux, en présence des membres du Bureau

11 h 15 – Intervention d’Anticor Belgique sur ses actions

11 h 30 – Présentation de la feuille de route sur l’organisation des groupes locaux

11 h 45 – Débat sur le fonctionnement du Pôle juridique

Vidéos des interventions :

http://www.anticor.org/2017/10/07/universite-danticor-sur-le-theme-la-democratie-a-lheure-du-soupcon-a-paris/

Et n’oubliez pas, l’association ANTICOR est indépendante et agit grâce à vos dons et/ou cotisations. Elle a donc besoin de votre soutien ici : DON à ANTICOR , merci d’avance.

J-Y LUCAS,

Le groupe local parisien d’ANTICOR

MediaPart