La Bible : une suite invraisemblable de " fake news " !

, par  DMigneau , popularité : 0%

La Bible : une suite invraisemblable de " fake news " !

Crédit photo : Livre de la Genèse, 1er livre des 2 Bibles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_de_la_Gen%C3%A8se

La Bible est le livre le plus reproduit, publié et vendu de tous les temps, en Occident ! (*).

Ce livre copié ou plagié par de nombreuses sectes devenues, en quelques siècles, « religions d’État » et croyances mondialement célèbres, regroupant 1 à 2 milliards de fidèles, est-il une suite invraisemblable de " fake news " après quelque 3 300 ans d’existence pour ses premiers versets ?

Il convient de dire aussi que pour tous les croyants en la Bible, celle-ci est pour eux authentique et révélatrice de la seule Vérité.

Vérité consubstantielle du livre lui-même, car celle du Dieu qui l’a révélée :

- Yahvé pour les Hébreux,

- Jésus (Jean 8-58) pour les chrétiens et Allah pour les musulmans.

Leur Vérité universelle !

Logique, sinon cela serait absurde !

1 . D’abord, la chronologie de la création du cosmos est-elle une belle " fake new " ?

La séquence des premières lignes du texte hébreu est-elle vraisemblable, rationnelle ?

Il est clairement dit que Dieu − celui du texte − a d’abord créé les cieux et la Terre, puis quelque temps après - un jour selon son rédacteur - Dieu lui-même - ou " une période " pour ses fidèles prosélytes contemporains, le Soleil et la Lune, puis plus tard encore, les étoiles, etc. ?

Cette chronologie, pourtant hors de toute crédibilité, de tout esprit rationnel − scientifique et même non scientifique, car tout enfant en fin de primaire sait aujourd’hui que cela est totalement faux −, ne semble pas heurter grand monde !

Elle passe presque tellement inaperçue, que même au début du 21ème siècle, peu de personnes n’y trouvent à redire.

Bizarre ! Pourtant des gens continuent à se battre et s’entretuer pour un texte qui affirme une telle ânerie !

Il faut dire que revenir sur l’invraisemblance d’une telle chronologie, à laquelle croient encore des centaines de millions d’individus − même si c’est aujourd’hui en très grande majorité dans les pays pauvres ou " en développement ", aux populations fortement analphabètes… en recherche d’un " ailleurs " surnaturel et donc nécessairement merveilleux − paraît relever de la magie, et c’est peu de le dire.

En effet, même si le texte hébreu commençait par " Once upon a time, at the beginning, God created… ", l’histoire est tellement belle et féérique qu’elle pourrait continuer à séduire des centaines de millions de personnes durant quelques siècles encore, comme le fait la fable de " la Belle au Bois dormant ".

Pour preuve, les croyances de l’ancienne Égypte ont bien vécu près de 5 000 ans !

Il y a donc encore de la marge pour le texte biblique qui n’a, selon lui-même, qu’environ 3 300 ans, car Moïse aurait été le premier scripteur de Dieu à travers « la Torah » − c’est-à-dire " la Loi ", les 5 livres de Moïse, couramment nommés : " le Pentateuque " chez les chrétiens (" Deutéronome " 31-9) !

http://www.info-bible.org/lsg/05.Deuteronome.html#31

2 . Ensuite, l’âge véritable du supposé premier homme, Adam, est-il lui aussi une belle " fake news " ?

Si le manque de connaissance scientifique du rédacteur du texte " divin " pouvait le conduire à des non-sens et à ces aberrations enfantines quant à la chronologie de la création du cosmos et de ses planètes − il n’avait effectivement pas les outils scientifiques dont nous disposons aujourd’hui − il semble que cela soit bien différent en termes d’arithmétique.

Pour le livre hébreu, l’âge de premier homme biblique, c’est-à-dire Adam − le " père " supposé de l’Humanité − aurait aujourd’hui, 9 mai 2019, quasiment jour pour jour, 5 779 ans.

http://www.calj.net/

Examinons trois preuves qui confirment qu’ici la Bible dit bien une vérité − la sienne, bien sûr −, mais que celle-ci est, in fine, une véritable " fake news ". Et cela, malheureusement pour ses croyants directs, juifs et chrétiens, ou indirects, musulmans qui la croient !

1ère preuve !

Tout d’abord, il convient de rappeler que le texte, qui fait aujourd’hui l’objet de notre papier, c’est la vraie Bible, c’est-à-dire celle hébraïque. Texte repris tel quel, mot pour mot, virgule pour virgule, sous le nom « d’Ancien testament » par les chrétiens (*), et comme source divine consubstantielle par « le Coran » (*).

En tant que texte " divin " de la Création du monde pour le peuple juif, il décline tout naturellement, comme chez la plupart des grandes religions, son propre calendrier.

Ainsi, le calendrier hébreu débute dès la Création du Monde, 3 761 ans avant " l’ère commune ", c’est-à-dire avant l’an zéro du calendrier chrétien, connu depuis le 16ème siècle sous le nom de « calendrier grégorien » du pape Grégoire XIII.

J’entends déjà, ici ou là, des chrétiens et musulmans qui crient leur plus profond désaccord.

Les juifs se trompent dans leur calendrier ! Tels des ignorants, ils auraient mal compris le texte de Dieu − pourtant leur propre Dieu.

Faut-il ici rappeler que ce sont les Hébreux qui, dans leur texte biblique (" la Torah " notamment), créent de toute pièce le Dieu des chrétiens (" Dieu, le père ") et des musulmans (" Allah, le Miséricordieux ").

Ils (les juifs) auraient confondu " jour " avec " période ".

Bref, pour le chrétien contemporain comme pour le musulman, le calendrier juif ne serait qu’un torchon d’invraisemblances et d’erreurs de gens incultes et peu doués en mathématiques !

Seul le calendrier chrétien ou musulman serait le vrai, bien sûr !

Je ne veux pas, ici, arbitrer cette querelle d’un autre temps, qui, pour un athée, n’a aucun sens. Mais, l’Hébreu d’aujourd’hui, descendant d’une des 12 tribus − " trustant " près de 35 % des prix Nobel scientifiques, alors qu’il ne représente qu’à peine 0.3 % de la population mondiale − serait-il moins pertinent, moins intelligent, moins crédible que « le chrétien » ou « le musulman », quant à l’établissement de son propre calendrier ?

J’en doute bien sûr, et vous aussi !

Les 2 autres preuves, ci-dessous, risquent de surprendre.

2ème preuve !

Le texte hébreu est rempli d’une multitude d’âges de morts et de naissances à partir de la création d’Adam. Et ainsi de suite pour les 58 descendants de Sethtroisième fils d’Adam (Genèse 4.25) − à Joseph (fils de Jacob. Matthieu 1.16) le père du légendaire Christ Jésus.

Celles et ceux qui ont la patience, comme moi, de faire les additions bibliques, tomberont à quelques années près, sur le calendrier juif.

Adam serait bien né, selon le texte " divin " de la Bible, il y a quelque 5 779 ans. On peut arrondir à 6 000 ans comme le font les personnes chrétiennes fondamentalistes… dites parfois " créationnistes ".

Alors, là encore, j’entends déjà, ici ou là, des chrétiens et musulmans qui crient leur plus profond désaccord, même leur effroi.

Les jours ne sont pas des jours ! C’est le mot " période " que Dieu voulait qu’on lise ! Donc, il faut absolument interpréter le texte divin comme ceci pour les chrétiens, et comme cela pour les musulmans !

Bref, le texte primitif, bien que jamais remis en cause par leur propre église, car c’est tout de même celui de leur Dieu, doit être compris selon " le bon vouloir ", contemporain, de chaque religion. Ce qui est certain, c’est que la croyance juive, qui a pourtant créé leur Dieu, a totalement tort selon eux.

Les jours ne sont pas de vrais jours… diront de concert − pour une fois − les chrétiens de notre époque et les musulmans réunis !

Bon ! Admettons que les jours ne soient pas des jours… que rien ne soit rien, que tout soit interprétable selon " X " ou " Y " et aussi selon l’époque. Mais, quand le texte du Dieu biblique dit qu’Abraham, la 19ème descendance d’Adam, a rencontré un pharaon (Genèse 12-18), nous avons bien là une situation précise dans un temps historique parfaitement connu et référencé !

Nous savons − et vous savez vous aussi, vous chrétiens et musulmans qui êtes allés à l’école… laïque ! − que les premiers pharaons d’Égypte n’ont pas vécu il y a des milliards d’années ou de " périodes " non dimensionnées.

Cela est certain, extrêmement crédible et rationnel !

Les pyramides, les tombeaux et les textes hiéroglyphiques, qui existent et demeurent encore aujourd’hui… le prouvent de manière irréfragable et magistrale.

Ces pharaons - ou rois - vivaient il y a 6 ou 7 000 ans tout au plus pour la dynastie " zéro ", celles des Horus, dans laquelle ils étaient nommés " rois " et non pharaons, mot qui ne fut employé qu’à la 1ère dynastie, celle du pharaon Ménès.

Donc, cette deuxième preuve crédibilise − à moins que le texte biblique soit encore " du n’importe quoi " − le calendrier juif… qui fait naître Adam il y a quelques milliers d’années.

5 779 ans exactement, et de toute façon moins de 6 ou 7 000 ans en tout cas, si on s’en réfère à l’histoire des pharaons qui - elle - a bien existé et est parfaitement référencée par les historiens.

3ème preuve, jamais évoquée par quiconque !

Le texte hébreu − la vraie Bible − sur lequel s’appuient tous les textes chrétiens et coraniques est très précis dans la description qu’il fait du biotope et des mœurs de l’époque.

Même si, pour des millions individus, les âges des personnages bibliques ainsi que leurs rencontres avec tel ou tel pharaon ou roi, sont de fausses interprétations humaines, que faut-il alors penser quand, dans la Genèse, il est écrit que les deux premiers fils d’Adam et Ève, Caïn et Abel, avaient pour activité, l’un d’être laboureur et l’autre berger (Genèse 4:2) ?

De plus, Caïn était aussi maçon et architecte, car il bâtit, de ses mains, une ville (Genèse 4:17) ?

De même, que faut-il interpréter quand dans la Genèse (4:22) il est écrit que Tubal Caïn, le petit fils de Caïn, était forgeron d’instruments d’airain et de fer ?

Tous ces métiers sont parfaitement décrits dans le texte que des millions de croyants ont comme livre de chevet. C’est bien ces métiers-là que le dieu biblique a révélés.

D’après ce qu’on sait aujourd’hui, ces métiers n’étaient absolument pas ceux des hommes préhistoriques, des hommes " des cavernes " qui étaient seulement des " chasseurs-cueilleurs ".

Les métiers décrits dans la Bible, sont des métiers qui ont commencé à exister il y a seulement quelque 3 ou 4 000 ans, à peine.

Et d’ailleurs, ces métiers existent encore de nos jours

Donc, ici, le calendrier juif, qui fait remonter la naissance d’Adam à 5 779 ans avant aujourd’hui est parfaitement crédible.

L’analyse du texte " divin " des Hébreux le prouve ainsi que tout son contexte économique et social. Il n’y a aucun doute possible ! Il faut juste que les chrétiens et les musulmans aient l’humilité de le reconnaitre. Mais, encore faut-il que l’humilité ne soit pas considérée par eux comme un blasphème, en l’espèce !

Cela étant, est-il encore crédible aujourd’hui, crédible de croire dans des croyances qui prétendent que ce qui est crédible, vrai et authentique… c’est que le cosmos, la Terre, le Soleil, la Lune… ont bien été créés dans cet ordre, il y a environ 6 000 ans ?

Est-il encore raisonnable, rationnel et crédible de croire aujourd’hui que le 1er être vivant sur notre Terre - notre bon et vieil Adam − naquit il y a 5 779 ans, et que les premiers hommes pouvaient être forgerons… comme la Bible l’a écrit ?

Pourquoi pas conducteurs de TGV ou réparateurs d’Iphones ?

En fait, est-il encore tout simplement crédible de croire dans de telles magnifiques " fake news "… érigées en croyances divines ?

Je passe, naturellement, sur le premier génocide de l’Humanité dû " au Déluge " (" fake news " ?), où seules 8 personnes survécurent.

Je passe aussi sur le fait que leur Dieu a ordonné, à Gabaon (J :10-13), au Soleil et à la Lune d’arrêter leur course (" fake news " ?) autour de la Terre !

La réponse à cette question est évidente pour tous ceux et celles − 1 à 2 milliards d’individus quand même − qui fondent leur foi non pas sur leur propre jugement, leur propre intelligence, leur esprit critique, mais sur un texte dont ils laissent à d’autres, souvent moins savants qu’eux, le soin de l’interprétation… en autant de légendes enfantines et primitives.

Texte dans lequel il est clairement écrit, dès les premières phrases, que la Terre a été créée avant le Soleil… et que leur ancêtre, le célèbre Adam, pour l’Occident, vivait il y a à peine 6 000 ans !

Et, cerise sur le gâteau, qu’après leur mort, ils vont rejoindre celui qui a dicté ce texte… absolument insensé ! Incroyable, surnaturel, hors de tout entendement… mais pourtant, c’est la réalité que ces croyants continuent de véhiculer aujourd’hui !

Questions :

A qui profite le recueil de " fake news " qu’est la Bible ?

Pourquoi les gouvernements laïcs laissent-ils faire ?

Quand… la raison finira-t-elle par triompher ? Etc.

P.-A. Teslier

AgoraVox

(*) la Bible hébraïque.

Ce livre forme 80 % de la Bible chrétienne supposée écrite 1 500 ans après, et ses personnages sont aussi cités des dizaines de fois dans « le Coran », écrit près de 2 100 ans après, qui prend pour Dieu unique (celui d’Abraham (Ibrahim)), le Dieu hébreu.

Dieu que les chrétiens remplaceront subrepticement par Jésus, car il vécut, selon lui-même, avant Abraham (Jean 8-58) !?!