L’ultra-impérialisme étasunien plus menaçant que jamais !

, par  DMigneau , popularité : 0%

L’ultra-impérialisme étasunien plus menaçant que jamais !

D’ici à novembre, date des élections présidentielles aux Etats-Unis, on peut s’attendre à tout de la part des barbares installés à Washington, d’autant plus que ce cinglé de Trump semble devancé par le " Démocrate " Joe Biden qui lui, hélas, est plus soucieux de son apparence physique que de la pauvreté galopante qui mine son pays.

De nouvelles tentatives de coups d’État sont en préparation au Nicaragua et au Venezuela.

Les crapules comme Elliot Abrams, chargé par Trump de s’occuper du Venezuela, ou d’Elon Musk, patron voyou de " Tesla ", qui a participé au coup d’État en Bolivie, ne s’en cachent même pas.

Après l’Équateur, la Bolivie et le Brésil, le Mexique n’est pas à l’abri d’un coup fourré de la CIA.

Cuba est de plus en plus étranglé.

L’impérialisme étasunien ne désarme pas. Au contraire, il redouble d’efforts dans les intimidations, les ingérences, les déclarations hostiles, les fomentations de séditions et d’émeutes, profitant de sa position de " première puissance mondiale " pour imposer par la force et la corruption, l’installation de régimes " à sa botte ".

Les Etats-Unis se sont retirés d’instances internationales comme l’Unesco, l’OMS, « l’Aide Internationale aux femmes », " l’accord de Paris sur le Climat ", " l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien ".

Ils considèrent que l’ONU ne sert à rien.

Toutes ces organisations qui tentent de pacifier le monde, de le civiliser, d’organiser la coexistence pacifique, gênent considérablement les prétentions guerrières à l’expansion de l’hégémonie US sur la planète.

Ils ont un furieux besoin de dominer et d’asservir le monde afin qu’il continue longtemps à payer leurs pertes et leur déficit abyssal. Le système mondial centré sur le dollar les y encourage.

Et nous, européens serviles, collaborons à notre " néo-colonisation ".

Acculé, Trump se conduit comme un chef de bandits internationaux. Conseillé par des criminels qui ne s’embarrassent pas de considérations humaines, il peut à tout moment, pour favoriser son élection à la présidence, déclencher l’apocalypse là où cela lui sera immédiatement rentable dans l’opinion étasunienne.

Le danger menace ! Qu’il se manifeste ici ou là, Trump sait pouvoir compter sur la soumission de l’UE et singulièrement de la France " officielle ".

Michel TAUPIN

Source : https://www.facebook.com/Michel.Taupin.M#

Le Grand Soir