L’agora a condamné Cahuzac à la honte à vie

, par  DMigneau , popularité : 0%

L’agora a condamné Cahuzac à la honte à vie

Cahuzac, condamné à quatre ans de prison dont deux " avec sursis ", purgera sa peine sous bracelet électronique.

En même temps, être " sous surveillance " en Corse-du-Sud, beaucoup de prisonniers qui se retrouvent à plusieurs dans une même cellule doivent en rêver.

La " sanction " peut paraître bien trop clémente, mais les autres fraudeurs fiscaux pour la même faute commise par " le pestiféré de la République ", bénéficient du même avantage.

D’accord, les autres mauvais contribuables sont de petits menteurs anonymes par rapport à l’ignoble Jérôme Cahuzac. Le peuple, qui majoritairement aurait voulu voir le ministre de François Hollande derrière les barreaux est donc déçu par une discutable indulgence des juges.

Vous connaissiez déjà, " Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir " (La Fontaine). Mais il y a une autre option, " selon que vous serez un riche tricheur ou un tricheur anonyme, la peine sera automatiquement plus sévère pour le riche ".

« Salauds de pauvres » pour les uns, « salauds de riches » pour les autres. La lutte des classes a encore une longue espérance de vie.

Dans l’ensemble, « les médias » estiment que « l’aménagement de peine » est conforme à la loi. Mais qui écoute encore les médias qui seraient coupables de tous les vices et " aux ordres " des puissants.

C’est pourtant un média indépendant qui a fait tomber la tête du ministre du Budget.

Ensuite, la « meute médiatique » a bouffé du Cahuzac jusqu’à l’os. L’avocat de Cahuzac qu’un pauvre ne pourra jamais se payer sauf si on organise une collecte pour lui sur " Facebook ", pourra toujours prétendre...

" Il est normal que Jérôme Cahuzac puisse effectuer sa peine dans le cadre d’un placement sous surveillance électronique " ce n’est " ni une faveur, ni une exception ".

" La cour n’a pas cédé à la démagogie "

Seulement, sur " la toile ", l’agora a condamné Cahuzac à la honte à vie, voire même à l’enfer s’il existe ailleurs que sur terre. Enfin, c’est comme ça sur plusieurs forums, même si tous les lecteurs ne sont pas des bourreaux pour « le paria », mais ils sont rares. Par exemple comme " Sirius " sur un article du journal " Le Monde " qui écrit...

« La peine d’emprisonnement est souvent improductive, cf. la doctrine appliquée en Europe du Nord et en Scandinavie. Ce n’est pas parce que cet ex-chirurgien capilliculteur fortuné, représentatif d’une " certaine gauche ", et gardien félon du budget national est détestable, que la République doit préférer la vengeance à la justice. Ce qui importe, c’est que c’est maintenant un homme purement et simplement fini »"

Par contre sur le même forum, pour Emmanuel la sanction n’est pas assez sévère...

" Pour rappel, la peine était particulièrement faible au regard des faits. En toute logique, il aurait dû prendre 7 ans ferme. Au final, il porte un bracelet tout en continuant à exercer sous le soleil corse. Tout va bien. "

Mais était-il nécessaire que la fille du " Paria " écrive un livre ?

« Sur le plateau d’ONPC, la fille de Jérome Cahuzac explique qu’elle ne vient pas défendre son père et sa famille, ni à " justifier ou trouver des excuses " mais " raconter l’engrenage ". »

Ouf, un esprit malsain aurait pu imaginer que Diane Gontier écrivait pour gagner quelques sous grâce aux restes du cadavre politique de son père.

Mais non, en fait, c’est...

" Un choix qu’elle assume. Cette histoire, j’ai bien compris que je ne m’en débarrasserais jamais et donc la meilleure chose à faire, c’était de l’écrire et de l’assumer complètement. Je ne pense pas que ça puisse être pire qu’avant ".

Le livre de Diane Gontier se vendra-t-il, peu importe finalement. S’il pouvait au moins servir à tourner définitivement la page de ce fiasco politique qu’on voudrait pouvoir oublier.

Combien de Balkany, de Cahuzac et d’autres corrompus hantent encore les couloirs obscurs de « la République » en toute impunité ? Si au moins cette " affaire Cahuzac " pouvait servir de leçon à tous ceux qui pensent être au-dessus des lois.

Mais impossible d’y croire une seconde, même pas dans un rêve en " Gilet jaune ".

La fille de Jérôme Cahuzac " pense qu’il n’aura jamais fini de payer ", c’est bien possible. Mais ne dit-on pas que le temps efface toutes les blessures. Dans son autre vie après la politique, Cahuzac espère pouvoir exercer la médecine en Corse.

gruni

AgoraVox