Jérôme Cahuzac, ou comment se payer de beaux costumes

, par  DMigneau , popularité : 0%

Jérôme Cahuzac, ou comment se payer de beaux costumes

1° ) Bolloré téléphone à Dassault :

- J’ai un fils glandeur, je ne sais qu’en faire, tu ne voudrais pas l’embaucher ?

- Bien sûr. Je le nomme directeur d’une de mes usines. 50 000 euros par mois, répond Dassault.

- Non, c’est trop payé, je veux qu’il apprenne la vie.

- Bon, DRH à 20 000 ?

- Tu n’aurais pas plutôt un boulot à 1 500 euros par mois ?

- Hou la ! Pour 1 500 euros, il faut avoir des diplômes.

2° ) " Marianne au bonnet phrygien " interpelle le juge :

- Ce type a menti sous serment, touché de l’argent pour un emploi fictif, fait travailler au noir une immigrée sans papiers (1), planqué de l’argent en Suisse, touché des pots de vin quand il était ministre et il est convaincu de « fraude fiscale » et « blanchiment de fraude fiscale ». Je demande pour lui de la prison ferme.

- Hou là ! dit le juge, pour de la prison ferme, il faut avoir volé un camembert ou une boîte de sardines.

Théophraste R.,

Auteur du tag : « Macron partout, Justice nulle part ».

Le Grand Soir

(1) En 2007, pour avoir employé « au noir » une domestique philippine sans papiers, payée 250 euros par mois en liquide, il a été condamné pour « travail dissimulé » et… dispensé de peine.