J’ai vu le scandale de l’huile de palme à Bornéo

, par  DMigneau , popularité : 0%

J’ai vu le scandale de l’huile de palme à Bornéo

A Bornéo, la forêt tropicale est purement et simplement ravagée par un mécanisme scandaleusement dévastateur, ici décrit par Rodolphe De Koninck : « Comment et pourquoi les riches détruisent la planète et nous incitent à les imiter ».

Ce vicieux mécanisme, chapeauté par une poignée de multinationales malfaisantes, s’attaque donc à tout espace encore un tant soit peu épargné par la dévastation mondialisée.

L’attaque semble ici imparable et son cortège de destructions est désormais bien connu : déforestation (forêt tropicale rasée), épandage massif d’herbicides toxiques, destruction de la biodiversité, les peuples autochtones vivant en symbiose avec la nature sont menacés de disparition...

Un modèle absurde qui au bout de la chaîne veut nous vendre de la " nourriture " industrielle insipide à base d’huile de palme, néfaste pour la santé.

La boucle est bouclée.

Nature et corps ravagés ; actionnaires et banquiers grassement payés.

Au sommaire :

- J’ai vu le scandale de l’huile de palme

- Les ravages de l’huile de palme à Bornéo : le grand JD raconte : Alerte à la forêt de Bornéo (2002)

- Pourquoi l’huile de palme tue les orangs-outans - une brève histoire

- " HUILE DE PALME | Pourquoi ne plus la consommer ? "

- 3 questions sur l’huile de palme

1 . J’ai vu le scandale de l’huile de palme

Vidéo ajoutée le 25 mars 2018 sur la chaîne " LE GRAND JD " - durée 24:59

https://youtu.be/rSm9Mw_VIb4

A Bornéo, la production d’huile de palme dévaste les dernières parcelles de forêt tropicale. " Le Grand JD " découvre l’étendue des dégâts. Les indiens Penans l’ont invité, avec Bernard Genier, journaliste de la " RTS ", à partager leur quotidien et témoigner des menaces qui pèsent sur leur environnement.

Bernard revient ainsi, 17 ans après, sur les lieux d’un premier reportage réalisé pour " Passe-moi les jumelles ". Un sujet exclusivement consacré, à l’époque, au pillage du bois précieux.

En 2001, personne ne pensait que les plantations de palmiers à huile envahiraient un jour les montagnes couvertes de forêt vierge.

Cette vidéo à été produite par la " Radio Télévision Suisse " (RTS)

Bernard était déjà venu, il y a 17 ans. Aujourd’hui, il est de retour avec moi pour comparer et constater comment la situation à évolué.

- > Cette vidéo fait partie de la série " ALERTE BLEUE ", produite par la " RTS ". Retrouvez toutes les infos ici :

http://www.rts.ch/play/tv/emission/al...

- > Pour revoir le premier sujet réalisé par Bernard il y a 17 ans " Alerte à la forêt de Bornéo " (2002) Production " RTS ".

https://www.youtube.com/watch?v=5Yy0u...

- > " Bruno Manser Fonds ", pour rester informer de la situation

http://www.bmf.ch/fr/ Grand merci au Bruno Manser Fonds !!!!

- > La carte d’info sur l’état des forêts à Bornéo a été créé par l’écologiste Dr David Gaveau du " Center for International Forestry research ", en analysant des milliers d’images satellites de la surface de Bornéo, depuis les années 70.

Avec Bernard Genier, Fabien Wohlschlag, Patrick Léger, Margaux Fritschy

© Cythere productions 2017

-> Instagram : https://www.instagram.com/legrandjd

-> Facebook : http://www.facebook.com/legrandjd

->Twitter : http://www.twitter.com/legrandjd

2. Les ravages de l’huile de palme à Bornéo : " le grand JD " raconte...

Vidéo ajoutée le 26 mars 2018 sur la chaîne " Brut " - durée 3:52

https://youtu.be/mwPL_89psUI

" C’est comme si toi tu étais dans ta maison et quelqu’un venait, te chassait et détruisait ta maison ".

" Le grand jd " revient de l’île de Borneo où il a vu les ravages de la déforestation pour la production d’huile de palme. Il raconte.

- > Le premier sujet réalisé par Bernard il y a 17 ans " Alerte à la forêt de Bornéo " (2002) Production " RTS " :

3 . Alerte à la forêt de Bornéo (2002)

Vidéo ajoutée le 14 novembre 2017 sur la chaîne " Les archives de la RTS " - durée 14:01

https://youtu.be/5Yy0uU1G_DI

Sur l’île de Bornéo, les compagnies forestières, largement appuyées par le gouvernement malais, exploitent méthodiquement les forêts, détruisant non seulement un écosystème mais également le mode de vie traditionnel des habitants, les Penans.

Retrouvez les archives de la Radio Télévision Suisse :

YouTube : https://youtube.com/rtsarchives

Site : http://rtsarchives.ch

4 . Pourquoi l’huile de palme tue les orangs-outans - une brève histoire

Vidéo ajoutée le 25 avril 2016 sur la chaîne " PanEcoSwitzerland " - durée 2:56

https://youtu.be/BdSdSVnSrZA

Chaque jour, de la forêt tropicale disparaît sur Sumatra, et ce pour les plantations de palmiers à huile.

Qui en paie le prix ?

Les orangs-outans. Ils perdent leur habitat et souvent leur vie.

Pourquoi ?

Pour les aliments « prêts-à-servir » et produits transformés que nous consommons. Le programme de protection des orangs-outans combat pour protéger ces Grands Singes et leur redonne une vie en liberté. Mais pour éviter l’extinction des orangs-outans, nous devons renoncer à l’huile de palme.

Faites un choix responsable : n’achetez que des produits qui ne contiennent pas d’huile de palme !

5 . HUILE DE PALME | Pourquoi ne plus la consommer ?

Vidéo ajoutée le 7 mai 2017 sur la chaîne " Mary Devinat " - durée 7:39

https://youtu.be/xZ6O_6ZQ1vU

Il y a encore quelques jours, je me posais cette question. Cependant, je n’avais pas de réponse concrète. J’ai donc réalisé une vidéo avec ce que j’ai trouvé. Je n’ai pas voulu trop rentrer dans les détails par peur de devenir ennuyante et incompréhensible (croyez-moi, j’ai lu des articles tellement fournis que je ne comprenais plus rien...).

Ma vidéo est donc simple, rapide et concrète. Je suis sure que les plus renseignés d’entre vous trouveront cela trop court. Cependant, je pense qu’il est parfois plus intéressant de faire quelque chose de bref mais clair.

Je ne porte là aucun jugement envers quiconque. Je sais que je serai moi-même amenée à en acheter d’une manière ou d’une autre (et ce, sans forcement le savoir). Je pense qu’il est, par exemple, plus simple de ne pas en consommer dans l’alimentation puisqu’il ne s’agit que de produits industriels et raffinés. De ce fait, je vous dirige vers mes recettes.

Toutes les photos des produits dans la vidéo contiennent de l’huile de palme. J’ai vérifié leurs ingrédients un par un avant de les incruster à ma vidéo.

Je vous souhaite une belle journée et n’oubliez pas, nous pouvons changer la société simplement avec une consommation plus raisonnée.

--------------------

Articles sources :

- Le Figaro : http://bit.ly/1UQu3oB

- Futura Sciences : http://bit.ly/2qNitli

- WWF : http://bit.ly/19MMU0X

- Passeport Santé : http://bit.ly/1WCjF8E

- Vivre sans huile de palme : http://bit.ly/2pB5Lqk

--------------------

Blog : http://marydevinat.com/

6 . 3 questions sur l’huile de palme

Vidéo ajoutée le 30 novembre 2016 sur la chaîne " AmnestyFrance " - durée 2:59

https://youtu.be/i2tqOLmj8jc

Qu’est-ce que l’huile de palme ?

Quel est le rapport avec les droits humains ?

Que peut-on faire contre ces abus ?

On trouve de l’huile de palme dans des produits que l’on consomme tous les jours : pain industriel, chocolat, crèmes glacées, biscuits, shampoings, savons, bio-carburants…

" Amnesty International " a enquêté sur la production d’huile de palme en Indonésie, sur les filiales et les fournisseurs de l’entreprise " Wilmar ". Ce travail a permis de révéler un grand nombre de violation de droits humains : travail forcé, travail des enfants, discriminations contre les femmes, mise en danger des travailleurs-ses qui utilisent et manipulent des produits toxiques sans protection.

" Wilmar " vend son huile de palme à de grandes marques mondialement connues (Nestlé, Unilever, Colgate-Palmolive, Procter & Gamble…) qui doivent prendre leurs responsabilités.

Interview de Sabine Gagnier, chargée de plaidoyer pour le programme « Responsabilité des états et des entreprises », " Amnesty International France "

Suivez notre actualité sur notre site :

http://www.amnesty.fr/ Suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/amnestyfr

https://twitter.com/amnestyfrance

--------------------

Bornéo est une île du sud-est asiatique (Insulinde).

De forme massive, Bornéo est la quatrième plus grande île au monde par sa superficie (743 330 km2), derrière l’Australie, le Groenland et la Nouvelle-Guinée. Elle est peuplée d’environ 20 millions d’habitants (densité : 27 hab./km2).

L’Indonésie appelle l’île Kalimantan.

Trois pays occupent l’île : le Brunei et la Malaisie au nord, et l’Indonésie au sud.

Carte du relief de l’île de Borneo. Les lignes rouges représentent les frontières séparant les états se partageant l’île de Bornéo : L’Indonésie (au sud), la Malaisie (au nord de l’Indonésie) et l’état de Bruneï (au nord de la Malaisie). Image produite à l’aide de la suite logicielle GMT à partir des données publiques " GLOBE ". Une version " locator " est disponible.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Borneo_Locator_Topography.png

Sadalmelik — Travail personnel (Domaine public)

--------------------

Il n’a jamais été aussi urgent de boycotter tout ce qui alimente ce cercle vicieux infernal...

Rodolphe De Koninck :

« Les riches » détruisent la planète (cf Hervé Kempf, 2007), en surconsommant et en gaspillant, parce que c’est la meilleure façon pour eux d’assurer la reproduction du modèle dont ils sont les principaux bénéficiaires.

Et ils ont tout intérêt à ce qu’une proportion sans cesse croissante des habitants de la planète cherche consciemment - ou non - à faire comme eux ; c’est-à-dire à surconsommer et à gaspiller.

Car, plus l’on surconsomme et gaspille, plus l’on détruit la planète. En conséquence, sa reproduction " biologique " ou - si l’on préfère - sa fertilité.

Bref, ses écosystèmes sont tellement mis à l’épreuve, qu’ils ont peine à suivre ! Même, ils déclinent, ils dépérissent, ils perdent littéralement du terrain, telles les forêts ombrophiles. Ce qui, pour la grande entreprise, peut s’avérer une formidable affaire, une aubaine !

En effet, plus nous surexploitons notre " poule aux œufs d’or " - qui est aussi notre " oikos ", notre " domus " - bref la Terre, plus celle-ci peine à se reproduire, à se reconstituer et plus nous avons besoin, donc, de remplacer ses multiples services par des services plus payants, payants du moins pour certains.

Cela comprend le recours massif aux engrais industriels, ceux-ci permettant à qui de droit, i.e. aux multinationales, d’abord de la pétrochimie, puis de l’agriculture (Nestlé, Monsanto, Wal-Mart, etc) d’accumuler plus d’or... !

De la véritable alchimie !

On est enfin parvenu à réécrire le « Corpus Alchemicum » des Anciens, y compris en faisant table rase de leur sagesse tout comme celle des peuples autochtones.

Tags : " Environnement Économie Société Santé Scandale Agro-alimentaire Pollution Mondialisation Lobby agriculture Alimentation Nature Boycott Multinationales "

Stupeur

AgoraVox