Italie. Meloni et son ministre au brassard " nazi "

, par  DMigneau , popularité : 0%

Italie. Meloni et son ministre au brassard " nazi "

Crédit photo : AFP

Lundi 31 octobre, Giorgia Meloni a nommé au gouvernement un député de son parti qui avait été photographié portant un brassard " nazi " en 2005. Une nomination qui fait scandale et remet sous le feu des projecteurs la genèse politique du parti « d’extrême droite », malgré les tentatives de " dédiabolisation ".

Giorgia Meloni, récemment nommée « Première ministre » d’Italie après la victoire de son parti aux élections législatives, communique petit à petit sur son futur gouvernement.

Lundi, elle a nommé comme ministre délégué aux " Infrastructures " Galeazzo Bignami, un avocat élu député sur la liste de son parti, " Fratelli d’Italia ".

Seulement quelques heures après sa nomination, une photographie datant de 2005 a été rendu publique. On y voit le nouveau ministre porter un brassard avec une croix gammée aux côtés d’un autre homme vêtu aussi d’un brassard avec le logo " SS ".

Jusqu’alors la nouvelle cheffe du gouvernement « d’extrême droite » avait pourtant cherché à rassurer la classe dominante italienne et ses partenaires avec des nominations moins subversives. Aussi, Antonio Tajani, l’ancien président du « Parlement européen » avait été nommé au ministère " des Affaires étrangères ", ou encore Giancarlo Giorgetti, membre du précédent gouvernement Draghi, à « l’Economie ».

Ainsi, si le programme défendu par Meloni n’est pas celui du fascisme, il n’en reste pas moins que le " noyau dur " des cadres du parti " Fratelli d’Italia " compte des nostalgiques du régime de Mussolini.

Derrière le " vernis " de respectabilité que le parti « d’extrême droite » tente de se donner, cette nomination vient rappeler l’idéologie rance et l’énorme danger que constitue « l’extrême droite » pour le " monde du travail " et les classes populaires.

Rafael CHERFY

Revolutionpermanente.fr