Honduras : fraude électorale

, par  DMigneau , popularité : 0%

Honduras : fraude électorale

« Ils nous ont pris pour des imbéciles et ils cherchent à nous voler la victoire », a dénoncé le candidat Salvador Nasralla et il a assuré que tous les bulletins n’ont pas été comptabilisés.

Le candidat à la présidence du Honduras pour " l’Alliance d’Opposition contre la Dictature " Salvador Nasralla a déclaré mercredi qu’il ne reconnaîtra pas les résultats du système tricheur du Tribunal Electoral (TSE) et il a assuré : « Je suis le président de la République du Honduras. »

Nasralla a déclaré lors d’une conférence de presse : « Nous en reconnaissons pas les résultats du système tricheur du Tribunal Electoral « parce qu’à 15 heures (heure locale) » « les systèmes sont tombés, tout est tombé et on a commencé à entrer des bulletins qui ne sont pas signés » dans le calcul.

Le Tribunal Electoral donnera les résultats jeudi entre 3 heures et 5 heures (heure locale) .

Avec 3 283 065 de voix selon les données présentées par le candidat à la présidence sur 91 % des bulletins dépouillés, « il se confirme que je suis le président de la République du Honduras. »

De plus, il a indiqué que jusqu’à présent, il a obtenu 43,1 % des voix alors que l’actuel président Juan Orlando Hernández en a obtenu 42,5 %.

« Moi, je n’ai pas confiance dans le Tribunal Electoral. »

Au sujet de l’accord signé avec Hernández et l’Organisation des États Américains (OEA), Nasralla a réaffirmé qu’il ne s’est engagé qu’à respecter le résultat de ces actes physiques.

« A propos de l’accord que j’ai signé avec Monsieur Jorge Quiroga, je ne vais pas respecter " le résultat des bulletins sans signature que possède le TSE et à cause de cela, je le dis, l’accord que j’ai signé avec l’OEA n’est pas valide ". »

Pour sa part, l’ex-président du Honduras, Manuel Zelaya a déclaré que sur « 68 % des bulletins dépouillés et envoyés à tous les partis, l’avantage était déterminant, les 5 % d’écart étaient irréversibles (...). C’est la première fois dans l’histoire que le Tribunal Électoral ne dit pas qui est le vainqueur » le jour même des élections.

Selon les chiffres actualisés par le TSE, l’écart en faveur de Nasralla annoncé dans son premier rapport lundi dernier a changé en faveur d’Hernández bien qu’il ne reste plus que 30 % des voix à comptabiliser.

« L’alliance a gagné les élections. 30 % ne peuvent pas remettre en cause ce que disent presque 70 % des bulletins (...). Nous voulons avoir connaissance de tous les bulletins, c’est ce qu’a dit le peuple. Qu’on ne vienne pas me dire que la tendance a changé », a souligné Zelaya.

traduction Françoise Lopez pour " Bolivar Infos "

Note :

Le président Zelaya (gauche) a été renversé par un coups d’état soutenu par les États-Unis en 2009, suite à cela un parti contre la dictature s’est formé (parti Libre) qui a gagné les élections présidentielles de 2013 mais elle furent aussi volées (l’actuel candidat Salvador Nasralla se présentant séparément à l’époque). Aujourd’hui ce même Nasralla se présente en alliance avec le parti Libre.

Voir aussi :

" Amérique Latine : Communiqué d’ALBA Mouvements sur les élections au Honduras "

http://bolivarinfos.over-blog.com/2017/11/amerique-latine-communique-d-alba-mouvements-sur-les-elections-au-honduras.html

" Honduras : Une manifestation devant le Tribunal Electoral Suprême réprimée "

http://bolivarinfos.over-blog.com/2017/11/honduras-une-manifestation-devant-le-tribunal-electoral-supreme-reprimee.html

Photos : Le peuple hondurien soutien Salvador Nasralla

https://www.telesurtv.net/multimedia/Hondurenos-denuncian-fraude-y-marchan-en-apoyo-a-Nasralla-20171129-0056.html

Source : https://www.telesurtv.net/news/Nasralla-reitera-fraude-electoral-Nos-q...

Le Grand Soir