François Fillon et Les Républicains se disputent 3,3 millions d’euros issus d’un micro-parti

, par  DMigneau , popularité : 100%

François Fillon et " Les Républicains " se disputent 3,3 millions d’euros issus d’un micro-parti

© Martin BUREAU / AFP François Fillon et " Les Républicains " se disputent 3,3 millions d’euros issus d’un micro-parti

" Les Républicains " souhaiteraient récupérer une partie des 3,3 millions d’euros remboursés au micro-parti de François Fillon et investi dans la campagne présidentielle.

François Fillon et " Les Républicains " se disputent les 3,3 millions d’euros grâce aux dons récoltés par son micro-parti " Force républicaine " pendant la campagne présidentielle, révèle une enquête de " Sud-Ouest " publiée vendredi. Une somme dont le parti " Les Républicains " aimerait aussi récupérer une partie.

Deux sources de financement.

Pour financer sa campagne en vue de la primaire, François Fillon a modifié la mission de son micro-parti " Force républicaine ", en 2014. Jusqu’au dénouement de la primaire de la droite, soit le 27 novembre, cet organisme était chargé de percevoir les dons adressés au candidat, comme il est d’usage et parfaitement légal.

Une fois investi par " Les Républicains ", l’ancien Premier ministre a créé l’association " A3F " (Association de Financement de François Fillon) qui devait percevoir les nouveaux dons. Or ceux-ci ont continué d’être reçus par le micro-parti " Force républicaine ", révèle " Sud-Ouest ". " Moi, j’ai dû en recevoir deux maximum ! ", a déclaré le trésorier de cette association au journal.

Des frais de campagne supportés par " Les Républicains ". Pourtant ces nouvelles sommes n’étaient pas nécessaires au financement de la campagne présidentielle du candidat puisque François Fillon avait déjà reçu un chèque de dix millions d’euros de la part de la Haute autorité de la primaire, provenant des dons de deux euros consentis par les électeurs de la primaire ainsi qu’un emprunt de cinq millions d’euros contracté par " Les Républicains " pour leur candidat.

3,3 millions d’euros au cœur de la tourmente.

Puisque la campagne présidentielle de François Fillon est terminée et qu’il a dépassé les 5 % de suffrages au premier tour, les frais de campagne seront remboursés aux " Républicains ". Mais sur la somme totale que devrait percevoir le parti - par ailleurs fortement endetté - 3,3 millions d’euros devraient être reversés au micro-parti de François Fillon.

Une somme qui correspond aux frais engagés par " Force républicaine " pour son candidat. Or le trésorier " Les Républicains ", le " sarkozyste " Daniel Fasquelle, estime qu’au moins une partie de cet argent devrait revenir au parti.

M.R.

Europe 1