Edwy Plenel, un prophète narcissique ? Et schizophrène ?

, par  DMigneau , popularité : 0%

Edwy Plenel, un prophète narcissique ? Et schizophrène ?

Premier temps : un prophète narcissique ?

Le 30 septembre 2019 sur son blog hébergé par " Mediapart ", le site d’information dont il est l’un des co-fondateurs, Edwy Plenel publie un article titré « Ainsi parle l’extrême droite... ».

En voici quelques extraits grandiloquents accompagnés de sobres commentaires de notre part.

« Une réunion fasciste à Paris a donc eu " antenne ouverte " sur les chaînes télévisées d’information ce week-end (...). Pour que l’on mesure le long chemin d’abaissement parcouru par notre pays, ce souvenir d’une semblable réunion, il y a trente-six ans. »

La lecture d’un article d’Edwy Plenel comme " clef de compréhension " de 36 ans d’ Histoire-de-France...

« C’était le 16 octobre 1983 (...) et je travaillais depuis trois ans au " Monde " [1]. Nous n’étions que deux journalistes présents à cette " Journée d’amitié française " qui rassemblait tous les réseaux d’extrême droite (...) »

Edwy Plenel semble regretter qu’il n’y ait eu « que deux journalistes » pour couvrir une réunion fasciste en 1983. Il ne sait pas que l’audience donnée par les médias dominants à l’extrême droite a contribué à son enracinement dans les espaces médiatiques et politiques.

« La publication deux jours plus tard de mon reportage, dans l’édition du " Monde " datée 19 octobre 1983, provoqua une prise de conscience sur le retour en force de l’extrême-droite (...) »

Edwy Plenel, le " conscientisateur du peuple "...

« Les discours et propos rapportés par ce reportage montraient qu’elle revenait avec tout son héritage historique, sans rupture aucune (...) De l’avoir fait savoir n’aura finalement rien empêché, et c’est pourquoi j’ai tenu à republier ici cet article : parce qu’il témoigne de notre impuissance politique . »

Edwy Plenel explique donc que son article « provoqua une prise de conscience » mais qu’il « n’aura finalement rien empêché »... à quoi ça sert que Plenel se décarcasse !

Par ailleurs, libre à Edwy Plenel de parler de son « impuissance politique » mais ce n’est pas une raison pour considérer que tout le monde est dans le même état que lui.

« (...) si les principaux " boucs émissaires " ont changé, l’idéologie reste la même, celle de la haine de l’humanité.
Il faut donc lire ce compte-rendu d’une réunion alors médiatiquement confidentielle en écho contrasté avec la massive couverture de la prétendue " Convention de la droite " organisée samedi 28 septembre 2019 par Marion Maréchal (...)
 »

Lecture obligatoire du « compte-rendu » d’Edwy Plenel, ce grand " démocrate ".

« (...) mon reportage annonçait (...) une catastrophe spécifiquement française qui, depuis, n’a cessé de s’approfondir et de s’étendre : le retour de l’ombre.

Il était simplement intitulé " Ainsi parle l’extrême droite ". Le voici. »
Edwy Plenel, un prophète, tout " simplement "...

Second temps : un prophète schizophrène ?

On peut se demander si le meilleur moyen de combattre l’extrême droite est de lui permettre d’exposer ses « idées » dans l’un des blogs hébergés par... " Mediapart ".

Ce blog n’est pas celui d’Edwy Plenel mais celui d’un dénommé Jean-Paul Basquiat qui a publié un article titré « Charles Gave. La peste blanche » mis en ligne le 11 septembre 2017.

Voici quelques extraits (sans correction des fôtes d’orthographe) de l’article Jean-Paul Basquiat lisible in extenso sur le site de " Mediapart " ! [2]

« (...) pourquoi la vieille Europe va disparaître (...)
la sous-natalité des Européens de souche, ou Caucasiens, ne leur permettra pas de résister dans les prochaines décennies à la surnatalité des récents immigrés ou des nouveaux immigrés qui ne sont pas d’origine européenne et qui ne se reconnaissent pas dans la civilisation européenne. (...)

D’ici la fin du siècle, la population européenne, ce terme comprenant la population française, deviendra inéluctablement " d’origine musulmane ".

(...) les quelques 2 milliards de musulmans dans le monde sont de plus en plus instrumentalisés par des organisations combattantes, telles " l’État Islamique " (EI) au Moyen-Orient qui leur expliquent qu’ils ne pourront pas gagner le paradis d’Allah s’ils n’ont pas menés une guerre à mort contre les non-musulmans ou les athées. (...) facteurs qui entraîneront nécessairement une submersion de l’Europe de tradition chrétienne, juive ou athée par des populations provenant de pays musulmans de plus en plus décidées à la convertir de force à l’Islam comme leurs ancêtres l’avaient fait au 10e et 11e siècle dans le sud de l’Europe, notamment en Espagne (Al Andaluz). (...)

La secte Boko Haram y fera nécessairement des émules.(...)
Ce seront donc au moins 500 millions d’Africains qui partiront à la conquête de l’Europe non musulmane, attirés par les avantages relatifs qu’elle aura gardé. (...)

La Russie blanche restera longtemps chrétienne orthodoxe, la Chine taoïste et bouddhiste. Ces religions ne semblent pas aussi conquérantes que l’islam.

Qu’en sera-t-il plus tard ?

Les minorités musulmanes dans ces deux pays ne seront en tous cas pas autorisées à y s’y propager en imposant un islam de combat, comme elles le feront en Europe.(...)

Certains Européens blancs et non musulmans essaieront-ils sans trop attendre de défendre ce qui restera de leur civilisation les armes à la main et encore avec les armes les plus efficaces possibles, de la façon qu’envisageait sans doute Victor Orbàn en Hongrie ? Il y a tout lieu de penser que les " droits-de-l’hommistes " continueront à s’y opposer. S’ils changent d’idée devant le danger migratoire, ce sera trop tard.(...)  »

Comment Edwy Plenel peut-il tolérer que l’un des blogs hébergés par " Mediapart " puisse donner à lire d’aussi abjects propos semblables à ceux que Plenel Edwy combat à juste titre ?

Post-scriptum

Comment ne pas citer Edwy Plenel

 : «  J’aime la petite dague très fine qui rentre dans la chair et juste une petite goutte de sang. Les meilleurs papiers, c’est ça.  » [3]

Denis Souchon

Le Grand Soir

Notes :

[1] Victor Hugo, né en 1802, écrivit à propos de son année de naissance « Ce siècle avait deux ans ! »

[2] Nous avons mis quelques passages en gras.

[3] Source : « Edwy Plenel, enquête sur l’enquêteur ».