Deux syndicats policiers appellent à rejoindre la grève du 5 décembre

, par  DMigneau , popularité : 0%

Deux syndicats policiers appellent à rejoindre la grève du 5 décembre

" Alliance Police Nationale " et " UNSA Police " annoncent des actions " dans tous les services " pendant cinq heures.

GRÈVE - Annoncée comme massive par les syndicats, la grève du 5 décembre voit s’y rallier un nouveau corps de métier ce mardi 19 novembre : les policiers.

Les syndicats " Alliance Police Nationale " et " UNSA Police " appellent, en effet, les « forces de l’ordre » à rejoindre le mouvement du jeudi 5 décembre, entre 10h00 et 15h00.

Les deux syndicats promettent des “ actions dans tous les services ” et une participation “ massive ”, après “ l’ignorance ” de l’administration suite à la mobilisation du 2 octobre qui avait réuni 27 000 policiers dans la rue.

Pendant ces cinq heures, " Alliance Police Nationale " et " UNSA Police " annoncent “ la fermeture symbolique des commissariats ”, des “ interventions uniquement sur appels d’urgence ” ou encore des “ contrôles renforcés dans les aéroports et aux péages autoroutiers ”.

Agissons à la hauteur du manque de considération que nous porte le gouvernement ! ”, proclament les deux syndicats.

https://twitter.com/alliancepolice/status/1196780701846294528

Les trois principaux syndicats de la SNCF (CGT, " Unsa " et " SUD-Rail ") appellent à une grève reconductible à partir du 5 décembre contre la « réforme des retraites ».

Les trois syndicats " représentatifs " de la RATP (" Unsa ", CGT et CFE-CGC), suivis par trois autres, appellent aussi à une grève reconductible.

Cette journée de grève, dont 71 % des Français pensent qu’elle va “ s’inscrire dans la durée ” selon un sondage BVA publié vendredi, pourrait aussi impliquer l’aérien, " FO Air France " et la " CGT Air France " ayant appelé à rejoindre le mouvement.

Des syndicats appellent également les salariés des services publics et de « l’Éducation nationale » à rejoindre cette grève nationale, soutenue par les " gilets jaunes ".

Le " HuffPost " avec AFP