Demain, on mangera notre eau…

, par  DMigneau , popularité : 59%

Demain, on mangera notre eau…

Filtrer l’eau des WC pour la rendre pure et claire comme de l’eau de roche.

Coca-Cola a ainsi le droit d’extraire 33,7 millions m3 d’eau par an au Mexique, l’équivalent de la consommation annuelle minimale pour faire vivre 20 000 personnes. Le groupe américain exploite 50 nappes d’eau dont 15 sont surexploitées [2].

À moindre échelle, la compagnie suisse Nestlé extrait 9 millions m3 d’eau par an dans le pays et exploite 16 aquifères dont 6 sont surexploités. Le Mexique va-t-il se vider de son eau ?, Mondialisation.ca

Avec toute l’eau qu’on massacre par la pollution de par de multiples formes , étant donné que le corps humain est constitué de 70 % d’eau et de 71 % ( :-)) chez les politiciens, le " futur " de nos enfants sera une longue lignée d’estropiés invisibles empoisonnés par l’or translucide : Tous un peu pourris en dedans. L’eau ne nous appartenant plus, il faudra un mot de passe pour ouvrir les bouteilles.

Quand j’étais enfant, au temps de la Ford-T - pardon - des voitures-salon qui buvaient de l’essence comme un bon russe siphonne de la vodka, on pouvait boire l’eau dans les rivières. Maintenant, il faut qu’elle soit filtrée et chlorée ou traitée par des moyens chimiques et bientôt électroniques.

La boire, d’un bout à l’autre...

Comme le disait le Comte de Vichy ( seigneur de L’Étang - vous pouvez vérifier sur Whiskypédia, ) : " Je m’en lève le cœur moi-même, n’ayant pas le temps d’attendre que les autres le fassent ". Bien que je ne vérifiasse pas toutes mes sources, il aurait dû le dire à un certain moment de sa vie.

La science va nous sauver in " extrémiste " ( j’en viens à me décultiver afin d’écumer les mensonges qui traînent dans l’Histoire), tout porte ( de garage) à croire que demains nous boirons l’eau de l’eau qui a été filtrée par nous d’abord... Et par d’autres, en suite et à la suite... On formera un cordon d’eau tous liés... Menés par l’eauligarchie ὀλιγαρχία / oligarkhía, dérivé de ὀλίγος / olígos (« petit », « peu nombreux »). (1)

Il faut s’y préparer.

Dans certaines parties du monde, les eaux usées - dont celles des chasses d’eau - sont filtrées et traitées, au point de devenir pures et claires comme de l’eau de roche. Si ce n’est plus. La perspective n’est pas réjouissante, mais l’eau recyclée est saine et a le goût de n’importe quelle eau, en bouteille ou du robinet.

Comme l’explique la BBC, il faudra la boire un jour. Buvons l’eau des toilettes
Comme de l’eau de roche ? S’il n’y a plus d’eau de roche, comment on fera pour savoir qu’elle est meilleure que l’eau de roche ? Mais bon ! Il faudra se résigner. Car nous sommes tous des résignés passifs, scoliosés, bousillés de la colonne vertébrale. La trouille de perdre ce qu’on a quand c’est la banque qui l’a.

Les porcs dans la matrice... ( Enfin ! De ce que j’en connais...)

En attendant, je viens de saisir au passage un nouveau mode d’élevage de porcs où pratiquement tout est régulé à distance à l’aide d’ordinateurs : la nourriture, l’eau, le lavage, le repassage, etc. Pour.... bref... Pour ne pas infecter les porcs. Ce doit être la raison pour laquelle disparaîtra un jour l’argent liquide : pour ne pas que les banquiers soient infectés. S’ils en ont eu l’idée, c’est qu’il l’ont eue derrière la tête.

Pour ceux qui aiment la douce philo, comme le dit le " proverbe " : Demain est un autre joug. Un américain (US) " cultivé ", dirait : " Bonne apitit ! Les champions du totalitarisme à contes gouttes (sic)... "

Gaëtan Pelletier

Le Grand Soir

Note :

1- Whiskypédia, le savoir en bouteille

Source : http://https://gaetanpelletier.wordpress.com/2016/02/23/demain-on-mang...