Craonne nous apprend à dire non !

, par  DMigneau , popularité : 39%

Craonne nous apprend à dire non !

Quand après deux jours d’repos terminé
On se dit en reprenant la corvée
Y en a marre d’être pris pour un coût
Assez d’la rengaine, envie d’mettre les bouts
On veut plus marcher dans cette combine
Ici comm’ailleurs, c’est toujours la même débine
Chaque jour, sans tapage, sans trompettes
On s’en va trimer en baissant la tête

Adieu la Vie, adieu la fraternité
Adieu toutes les amitiés
C’est bien fini, c’est de tout’éternité
De cette guerre sans pitié
C’est sur l’autel du profit
Qu’on doit y laisser not’vie
Car nous sommes tous condamnés
Nous sommes les sacrifiés

Cinq jours de labeur, cinq jours de cadence
Pourtant on a l’espérance
Que d’main sera pour tous meilleur
Mais pour le genr’humain il n’est point de bonheur
Toujours dans le silence de la nuit
Ce que l’on croyait acquis se voit réduit
Trahis par ceux qu’on croyait nos représentants
Spectateurs on est restés bien trop souvent

Adieu la Vie, adieu la fraternité
Adieu toutes les amitiés
C’est bien fini, c’est de tout’éternité
De cette guerre sans pitié
C’est sur l’autel du profit
Qu’on doit y laisser not’vie
Car nous sommes tous condamnés
Nous sommes les sacrifiés

C’est dégueulasse d’voir vers les paradis fiscaux
Tous ces gros richards planquer leur magot
Si pour eux, la vie est rose
Pour nous, c’est pas la même chose
Au lieu d’nous voler, tous ces évadés
F’raient mieux d’payer leur quote-part
Avant qu’il nous vienne à l’idée
D’reprendre le flambeau des Communards

Ceux qu’ont le capital, ceux-là sont protégés
Vu qu’c’est pour eux qu’on crève
Mais c’est fini, car les exploités
Vont tous se mettre en grève
Ce s’ra votre tour, messieurs les nantis
D’montrer l’exemple à nous autres
Si vous aimez tant la guerre, les profits
Payez-les du sang des vôtres.

« Personne » et Auteur(s) Inconnu(s),

pessimistes par la raison et optimistes par la volonté

30 brumaire an 226

Chanson de Craonne : https://www.legrandsoir.info/maudite-soit-la-guerre.html

Le Grand Soir