Couvre-feu étendu à 38 départements supplémentaires : " Novembre sera éprouvant ", avertit Jean Castex

, par  DMigneau , popularité : 0%

Couvre-feu étendu à 38 départements supplémentaires : " Novembre sera éprouvant ", avertit Jean Castex

Ludovic MARIN / POOL / AFP

À l’occasion d’un nouveau point épidémiologique, le « Premier ministre », Jean Castex, a annoncé étendre le couvre-feu à 38 départements. " La situation est grave en Europe et en France ", a-t-il précisé, signalant qu’un durcissement du dispositif n’est pas à écarter dans les jours à venir.

" La deuxième vague est là ". L’air grave, le « Premier ministre », Jean Castex, a annoncé, à l’occasion d’un nouveau point épidémiologique ce jeudi 22 octobre, " étendre " le couvre-feu à trente-huit nouveaux départements et un territoire d’outre-mer (la Polynésie).

Portant le nombre de départements concernés par la mesure à cinquante-quatre.

https://twitter.com/JeanCASTEX/status/1319293473225273344?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1319293473225273344%7Ctwgr%5Eshare_3%2Ccontainerclick_0&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.marianne.net%2Fsociete%2Fcouvre-feu-etendu-a-38-departements-supplementaires-novembre-sera-eprouvant-avertit-jean-castex

COUVRE-FEU DE 21 HEURES À 6 HEURES

En présence du ministre de la Santé, Olivier Véran, le chef du gouvernement a indiqué que la situation " a continué à se dégrader ". Ces sept derniers jours, le « taux d’incidence », autrement dit le nombre de cas confirmés pour 100 000 habitants, a augmenté de 40 % en une semaine.

Par ailleurs, le nombre de cas aurait doublé en quinze jours, toujours selon le « Premier ministre ».

" Ces règles entreront en vigueur à compter de vendredi minuit , a-t-il fait savoir. Cela signifie qu’à 21 heures, chacun devra être chez soi et que, sauf exception, tous les lieux recevant du public seront fermés ".

Le couvre-feu prendra ensuite fin à six heures du matin.

Dans l’ensemble de ces départements, l’interdiction de rassemblements " de plus de 6 personnes " s’appliquera.

DES TEMPS " ÉPROUVANTS "

Jean Castex a, par ailleurs, indiqué que les « forces de l’ordre » ont procédé, depuis la mise en place du couvre feu dans certaines zones du territoire, à 32 033 contrôles pour 4 777 verbalisations pour non respect du couvre feu.

" Les semaines qui viennent seront dures, les services hospitaliers seront mis à rude épreuve ", a-t-il averti, précisant notamment qu’en fonction des résultats obtenus à la suite de ces mesures, " nous ré-évalurons le dispositif pour éventuellement le durcir ".

Et de conclure : " Le mois de novembre sera éprouvant ".

Magazine " Marianne "