Consultation pour le second tour : une majorité des partisans de Mélenchon optera pour le vote " blanc "

, par  DMigneau , popularité : 0%

Consultation pour le second tour : une majorité des partisans de Mélenchon optera pour le vote " blanc "

Voter pour Emmanuel Macron, Marine le Pen, voter blanc ou s’abstenir... Les électeurs ont plusieurs options le 24 avril. Hans Lucas via AFP

Du 13 au 16 avril, " La France insoumise " avait lancé une grande consultation à destination de ses partisans afin de savoir s’ils préféraient voter " blanc " ou pour Emmanuel Macron lors du second tour de l’élection présidentielle le 24 avril.

Une majorité compte privilégier la première option.

" Il ne faut pas donner une seule voix à Madame Le Pen ! ".

Au soir du premier tour, le dimanche 10 avril, Jean-Luc Mélenchon, arrivé troisième avec 22 % des voix, l’a suffisamment répété.

Mais que souhaitent réellement faire ses partisans et sympathisants une fois dans l’isoloir ?

" La France insoumise " a ainsi décidé de lancer une grande consultation, du 13 au 16 avril, afin de connaître leur opinion et ce qu’ils entendent faire pour le second tour.

Il ressort que, sur les 215 292 militants qui se sont exprimés, ceux qui comptent voter " blanc " sont les plus nombreux : 37,65 %. Ils sont 33,4 % à vouloir voter pour Emmanuel Macron et 28,96 % ont l’intention de s’abstenir.

L’hypothèse d’un vote pour la candidate du " RN ", Marine le Pen, n’était pas proposée. Néanmoins, " le résultat de cette consultation n’est pas une consigne donnée à qui que ce soit ", peut-on lire dans un communiqué publié sur le site officiel de " La France insoumise ".

https://melenchon2022.fr/2022/04/17/resultat-de-la-consultation-pour-le-second-tour-de-lelection-presidentielle/

Un sondage de l’Ipsos paru le samedi 16 avril, faisait état d’un chiffre similaire en ce qui concerne le vote " pro-Macron " des " Insoumis " : 33 % d’entre eux seraient prêts à se reporter sur le candidat sortant. Mais 18 % choisiraient la candidate « d’extrême droite » et 51 % n’ont pas exprimé l’intention d’aller voter.

https://www.ipsos.com/sites/default/files/ct/news/documents/2022-04/Ipsos-Barometre_2022-16-04.pdf

Pour Mathilde Panot, " c’est à Macron de convaincre "

Si Jean-Luc Mélenchon a sans ambiguïté appelé ses électeurs à ne pas voter pour Marine le Pen, il n’est pas allé jusqu’à les exhorter à voter activement pour Emmanuel Macron.

Une ligne assumée aussi par Mathilde Panot dans " Le Journal du Dimanche ". Selon elle, " ni l’un ni l’autre ne sont à la hauteur des ruptures vitales dont notre pays a besoin sur les questions écologiques, sociales et démocratiques ".

Pour autant, la présidente du groupe " La France insoumise " à « l’Assemblée nationale » tient à préciser que le danger représenté par Marine le Pen n’est pas " de même nature " que celui représenté par Emmanuel Macron.

Ce dernier, " qui a détruit notre pays depuis cinq ans ", ajoute-t-elle, doit désormais " convaincre " les électeurs s’il veut obtenir leur suffrage le 24 avril.

Magazine " Marianne "

Marianne.fr