Canada : une fusillade fait au moins 16 morts, pire tuerie de l’histoire du pays

, par  DMigneau , popularité : 0%

Canada : une fusillade fait au moins 16 morts, pire tuerie de l’histoire du pays

Sebastien St-Jean / AFP

La fusillade a eu lieu dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 avril en Nouvelle-Écosse. Le tireur est mort à l’issue de son arrestation. Le Canada n’avait jamais connu une telle tuerie.

Un homme armé a tué au moins seize personnes, dont une policière, dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 avril en Nouvelle-Écosse, au Canada.

L’auteur présumé des faits, âgé de 51 ans, prothésiste dentaire selon les médias locaux, a trouvé la mort lors de son arrestation, à l’issue d’une douzaine d’heures de poursuite avec la police dans toute la province de l’est du Canada.

L’homme, nommé Gabriel Wortman, a notamment circulé à bord d’une voiture ressemblant à celle de la police, vêtu d’un semblant d’uniforme. Il a tué à plusieurs endroits, dans des circonstances et pour une raison encore méconnues qui ont choqué le pays, où les fusillades de masse sont rares.

Un acte qui ne serait pas " spontané "

" Il est trop tôt pour parler de mobile ", a expliqué lors d’une conférence de presse le responsable des enquêtes criminelles de la police fédérale de Nouvelle-Écosse, Chris Leather. Plusieurs victimes " ne semblent pas avoir de lien avec le tireur ", a-t-il noté. Mais " le fait que cet individu disposait d’un uniforme et d’une voiture de police laisse certainement penser que ce n’était pas un acte spontané ".

Les coups de feu ont commencé samedi en fin de soirée dans la commune rurale de Portapique, située à une centaine de kilomètres de la capitale Halifax. Plusieurs victimes ont été découvertes devant et à l’intérieur d’une maison.

Ce massacre, dont le bilan n’est pas encore définitif, est d’ores et déjà le plus grave que le Canada ait connu de toute son Histoire.

Magazine " Marianne "