Bolivie : Assassinat du vice-ministre de l’Intérieur

, par  DMigneau , popularité : 39%

Bolivie : Assassinat du vice-ministre de l’Intérieur

Carlos Romero, ministre du Gouvernement de Bolivie a informé que le vice-ministre de l’Intérieur et de la Police Rodolfo Illanes a été tué par les mineurs.

« Tous les indices indiquent que notre vice-ministre (Rodolfo) Illanes a été lâchement et brutalement assassiné », a affirmé dans la soirée de jeudi Carlos Romero, ministre du Gouvernement de Bolivie.

Lors d’une conférence de presse, Romero a signalé que le vice-ministre de l’Intérieur et de la Police Rodolfo Illanes a été tué dans la soirée de ce jeudi par les mineurs des coopératives qui bloquent la route La Paz – Oruro depuis mardi dernier.

Il a précisé que cela s’est produit entre 17h30 et 18h00 dans la localité de Panduro, après un violent affrontement entre la police et les mineurs.

Le ministre a été capturé pendant la matinée sur le lieu du conflit où il s’était rendu, après quoi Romero a dénoncé un enlèvement et a averti qu’il y aurait des conséquences légales pour les responsables.

Romero a informé lors de cette conférence de presse que le policier responsable de la sécurité de Illanes est en vie et a été hospitalisé.

Dans la matinée, Romero a dénoncé le fait que Illanes a été enlevé et que les mineurs voulaient « le torturer » bien qu’ensuite, le vice-ministre ait parlé et qu’il ait dit qu’il n’avait pas été maltraité.

Le ministre a indiqué que les démarches sont en cours pour récupérer le corps d’ Illanes.

Les données :

C’est la première fois en 50 ans qu’un haut fonctionnaire de l’Exécutif est exécuté par des manifestants devenus des ravisseurs.

Le ministre de la Défense Reymi Ferreira, a déclaré à " red Uno " que Illanes « a été battu à mort » par des mineurs et il a assuré que ce crime « ne restera pas impuni. »

Illanes était vice-ministre de l’Intérieur depuis le 14 mars de cette année. Auparavant, il était vice-ministre de la Coordination et de la Gestion du Gouvernement depuis 2013.

Profil de Rodolfo Illanes

Avant d’être vice-ministre de l’Intérieur, Illanes a été vice-ministre de la Coordination et de la Gestion du Gouvernement, vice-ministre de l’emploi, du Service civil et des Coopératives.

Il a été professeur titulaire de Droit à l’Université Mayor de San Andrés (UMSA) où il avait fait ses études.

En 2006, il fut conseiller juridique du président Evo Morales et ensuite super-intendant du Service civil.

Illanes se disait « militant de cœur » du Mouvement de Gauche Révolutionnaire (MIR), cependant, il faisait partie du Gouvernement du Mouvement Vers le Socialisme (MAS).

Jeudi, le ministre de la présidence de Bolivie, Juan Ramón Quintana a exigé la libération de Illanes et demandé « l’ouverture de la part des mineurs des coopératives pour améliorer le climat de dialogue de vendredi. »

Le contexte :

Les mineurs des coopératives bloquent les routes depuis le 25 août pour protester contre une loi promulguée par le président Morales qui permet la formation de syndicats dans ce type de structure, ce que ce secteur considère comme devant lui être préjudiciable.

Telesur

Sources en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Gobierno-boliviano-confirma-asesinato-de... ​

et

http://www.telesurtv.net/news/Quien-fue-Rodolfo-Illanes-viceministro-a...

et

http://www.cubadebate.cu/noticias/2016/08/26/asesinan-a-viceministro-b...

Traduction Françoise Lopez pour " Bolivar Infos "

SOURCE : http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/08/bolivie-assassinat-du-vice-m...

Le Grand Soir