Andrew Jennings, le journaliste qui ébranle la FIFA

, par  DMigneau , popularité : 64%

Andrew Jennings, le journaliste qui ébranle la FIFA

Andrew Jennings savoure son triomphe, lui qui a depuis des années inlassablement enquêté sur le système de corruption généralisée au sein de la FIFA. Le journaliste indépendant écossais a vu ses efforts récompensés avec le début de la chute de cette institution. Dans son ouvrage « Le scandale de la FIFA », il raconte toutes les malversations au sein de cette puissante fédération.

RFI l’a rencontré.

Andrew Jennings a fait un travail titanesque et dispose de documents sur toutes les malversations de la FIFA qu’il dénonce. Ces preuves ont d’ailleurs été utilisées par le FBI pour procéder aux premières arrestations, en mai 2015, dans un luxueux palace de Zurich. Parmi les personnes arrêtées, Jack Warner, ancien vice-président de la FIFA : il a été suspendu à vie de toute activité liée au football par la Commission d’éthique de la Fédération internationale ce mardi 29 septembre.

Le monde entier découvrait alors une série de scandales liés à la FIFA comme des transports de mallettes bourrées d’argent liquide ou encore des transactions illégales autour des sponsors. « Blatter a fait en sorte que les escrocs puissent prospérer à travers la FIFA », lance Andrew Jennings. La FIFA va-t-elle survivre à tout ça ? « J’espère que non. Il faut un nouvel endroit et un nouveau siège pour la FIFA. Il faut aussi que les amateurs de football qui ont leur mot à dire et que l’on n’entend jamais prennent la parole et soient consultés sur l’avenir de cette fédération », raconte Andrew Jennings qui espère une révolution avec des peines de prison. « Je ne suis pas pour la guillotine, car Blatter est trop gros pour mettre sa tête dedans », dit-il l’œil malicieux.

Andrew Jennings, petit-fils d’un joueur de foot professionnel, n’a jamais été un inconditionnel du ballon rond. Il a d’ailleurs été banni définitivement de tous les évènements organisés par la FIFA. Alors, ne lui demandez pas d’aller voir un match de football pour commenter les exploits sportifs. « Si j’y vais comme reporter, je découvrirai où sont les comptes en banque. C’est ma façon d’être un fan de football ! »

Farid Achache

Bastamag