" Acte 20 ". Nouvelles interdictions de manifester à Paris, Toulouse, Bordeaux, Avignon, Nice et Rouen

, par  DMigneau , popularité : 0%

" Acte 20 ". Nouvelles interdictions de manifester à Paris, Toulouse, Bordeaux, Avignon, Nice et Rouen

Cette semaine, de nouvelles mesures attaquant le droit de manifester, dans les villes où les appels à la mobilisation sont les plus suivis, ont été mises en place.

Suite aux mobilisations massives pour « l’ultimatum à Macron » lors de " l’Acte 18 ", Edouard Philippe avait annoncé que des interdictions de manifester seraient prises « chaque fois qu’il le faudra[it] » dans les quartiers « les plus touchés ».

À Paris, Toulouse, Bordeaux et Nice, certaines zones du centre ville avaient alors été soumises à des interdictions de manifester lors de " l’Acte 19 ".

Ces interdictions sont non seulement maintenues à Paris au niveau des Champs-Élysées, à Toulouse place du Capitole et à Nice place Garibaldi, mais aussi élargies à Bordeaux où la place de la Victoire est désormais interdite en plus des autres zones.

En outre, à Avignon et à Rouen, des arrêtés préfectoraux consacrent de nouvelles interdictions de manifester dans le centre-ville.

Ainsi, « l’État » poursuit son envolée liberticide face aux nombreux appels à la mobilisation qui continuent de tourner sur les « réseaux sociaux » - comme si les arrêtés préfectoraux suffiraient à étouffer la crise profonde dont les " Gilets jaunes " sont l’expression !

En divisant la classe des exploités entre les « méchants casseurs » qu’il est bon de réprimer etles « bons citoyens » invités par le maire de Bordeaux à « rester chez eux » ou à « tirer [le] rideau » de leurs commerces ce samedi, la classe dominante cherche à installer un climat de peur et de méfiance entre des personnes qui ont pourtant plus que jamais intérêt à s’organiser ensemble et massivement dans ce tournant répressif opéré par « l’État » et son « bras armé ».

revolutionpermanente.fr