ALBA-TCP décision sur le Venezuela

, par  DMigneau , popularité : 66%

ALBA-TCP décision sur le Venezuela

ALBA-TCP décision sur le Venezuela – Déclaration spéciale en Soutien à l’institution démocratique, le dialogue et la paix dans la République bolivarienne du Venezuela à l’occasion de la V° Réunion extraordinaire du Conseil politique de l’ALBA-TCP, tenue à Caracas, République bolivarienne du Venezuela, le 8 Juin, ici 2016.

Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de " l’Alliance bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples " (ALBA-TCP) à l’occasion de la V° Réunion Extraordinaire du Conseil politique de l’ALBA-TCP, tenue à Caracas, République bolivarienne du Venezuela, le 8 juin 2016.

Considérant l’engagement du Président constitutionnel de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolas Maduro Moros, avec la défense sans restriction de la paix et des institutions constitutionnelles démocratiques de la République et sa détermination à garantir les droits de l’Homme du peuple vénézuélien.

Réitérant la nécessité de respecter pleinement le droit inaliénable de tout État de choisir son système politique, économique, social et culturel, comme condition essentielle pour assurer la coexistence pacifique entre les nations et consolider l’Amérique latine et les Caraïbes comme Zone de Paix, comme il a été officiellement proclamée lors du Deuxième Sommet de la CELAC, tenu à la Havane en janvier 2014.

Reconnaissant le dialogue comme voie conciliante et comme instrument légitime et approprié pour la résolution des conflits internes des États membres.

Compte tenu de l’illégitime tentative d’appliquer la Charte Démocratique contre le Venezuela, par le Secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro, dont le but est de favoriser une intervention contre le gouvernement constitutionnel de ce pays.

Nous déclarons que :

1. Nous exigeons le respect absolu envers la souveraineté du Venezuela, en insistant sur les principes de non-ingérence, d’auto-détermination et le droit d’exercer le système constitutionnel, politique, économique et social que son peuple s’est donné .

2. Nous approuvons le gouvernement constitutionnel du Président Nicolás Maduro Moros dans sa persévérance à préserver la paix et garantir le caractère institutionnel démocratique dans son pays.

3. Nous soutenons l’initiative du dialogue National proposé par le président Nicolás Maduro avec le parrainage d’UNASUR et la participation des anciens Présidents Jose Luis Rodriguez Zapatero d’Espagne, Leonel Fernández de la République Dominicaine, et Martin Torrijos du Panama, à la demande du gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela.

4. Nous rejetons la conduite de M. Luis Almagro, Secrétaire général de l’Organisation des États américains, qui en agissant contre la Charte de l’OEA, – laquelle exige l’indépendance, l’impartialité et la transparence -, a pris un rôle interventionniste dans les affaires internes de la République bolivarienne du Venezuela, créant ainsi potentiellement une instabilité dans ce pays et motivant des facteurs de l’opposition vénézuélienne à prendre des positions antidémocratiques et violentes.

5. Nous exhortons les pays représentés à l’OEA, de veiller à ce que le Secrétaire général de l’Organisation s’ajuste, dans l’exercice de ses fonctions, aux Normes Générales du fonctionnement du Secrétariat général comme l’établit l’article 113 de sa Charte, et par conséquent appelle le Secrétaire général à respecter de façon stricte l’article 137 des dites normes.

6. Nous rejetons la résolution interventionniste du 8 juin 2016, le Parlement européen contre le Venezuela et son manque de respect aux institutions et à l’État de Droit.

7. Nous resterons vigilants à toute initiative qui menace la stabilité constitutionnelle de notre sœur la République bolivarienne du Venezuela pour agir en conséquence en défense de la paix et la tranquillité dans notre région.

8. Nous sollicitons le Secrétaire exécutif de l’ALBA-TCP de garantir que la présente Déclaration soit remise aux organisations régionales et sous régionales d’intégration et circule en tant que document officiel.

Communiqué ALBA-TCP

Source originale : Cubadebate, le 9 juin 2016.

Traduction : Admin Site France-Cuba, le 9 juin 2016.

SOURCE : http://www.francecuba.org/alba-tcp-decision-venezuela/

Le Grand Soir

Navigation